Oustaz Mohamed Ramadan Bah, imam et chroniqueur islamique

Après la fixation du tarif du hajj 2019, les inscriptions des pèlerins ont été lancées officiellement le mercredi dernier, 18 avril 2019, en Guinée. A cette occasion, Guineematin.com a donné la parole à l’imam et chroniqueur islamique, Oustaz Mohamed Ramadan Bah, pour parler de quelques points liés à ce pèlerinage musulman. Qui doit effectuer le hajj et comment doit-il se préparer ? Ce sont là entre autres les questions que nous avons évoquées dans cet entretien.

Décryptage !

Guineematin.com : les inscriptions des candidats au hajj 2019 viennent d’être officiellement lancées en Guinée. Dites-nous, qui doit effectuer le pèlerinage ?

Oustaz Mohamed Ramadan Bah : c’est le musulman qui doit effectuer le pèlerinage à la Mecque et le Oumra. Donc tout musulman qui en en a les moyens, qui remplit aussi les conditions, doit aller à la Mecque pour effectuer le pèlerinage. C’est ce qui est demandé par Dieu, et par le Saint Coran. Les versets nous disent que chaque musulman qui en a les moyens, doit effectuer le pèlerinage à la Mecque une fois dans la vie. Pour ceux qui n’ont pas les moyens, ce n’est pas vraiment obligatoire qu’ils forcent la situation pour faire le pèlerinage. C’est seulement pour ceux qui en ont les moyens. Parce que souvent, il y a des personnes qui dérangent les gens, qui demandent partout en disant il faut m’emmener à la Mecque.

Il se trouve que parfois même ceux-là à qui on demande de l’aide n’ont pas les moyens. Donc ce genre de situation, il faut l’éviter. C’est si on a les moyens. Même si on est âgé, si on n’a pas les moyens où par plaisir quelqu’un ne t’inscrit pas pour le pèlerinage, Dieu ne va te reprocher. Donc, il ne faut pas mendier, il ne faut pas déranger les gens pour ça, même à ses propres enfants il ne faut pas leur demander. Si par volonté, il vous inscrit pour le pèlerinage, tant mieux. Dans le cas contraire, ne vous reprochez de rien, car Dieu sait que vous n’avez pas les moyens.

Guineematin.com : à part les moyens financiers, y a-t-il d’autres critères qu’il faut remplir pour le pèlerinage ?

Oustaz Mohamed Ramadan Bah : bien sûr ! Il faut être en bonne santé, ça c’est très important. Il faut être aussi en possession de toutes ses facultés mentales. Parce que celui qui n’est pas en bonne santé ne peut pas effectuer le pèlerinage. Il faut avoir la dépense demandée après avoir obtenu le billet d’avion. Il faut avoir la dépense qu’on doit effectuer lors pèlerinage. Il y a beaucoup de dépenses à faire là-bas, car c’est pendant un mois voire plus. Donc, ça demande un peu de moyens. Aller sans ces moyens, cela va causer beaucoup de problèmes.

Guineematin.com : maintenant, pour quelqu’un qui a les moyens les financiers et qui est en bonne, bref qui remplit toutes les conditions, mais dont les parents n’ont pas été à la Mecque. Doit-il aller lui-même ou envoyer ses parents d’abord ?

Oustaz Mohamed Ramadan Bah : il ne faut pas envoyer quelqu’un à la Mecque alors que toi-même tu n’as pas été. C’est vrai, c’est une bonne chose d’envoyer les gens à la Mecque, mais il faut commencer par soi-même. Parce que c’est à celui qui a les moyens que Dieu demande d’y aller. Même entre le père et le fils, si c’est le fils qui a les moyens c’est lui d’abord qui doit aller parce que le père ne sera pas reproché mais le fils qui a les moyens sera reproché par Allah. Donc c’est le fils qui doit effectuer en premier le pèlerinage et si les moyens sont toujours là, il envoie son papa ou bien ils effectuent ensemble le pèlerinage si les moyens sont disponibles.

Le prophète Mohamed (PSL) dit que celui qui a les moyens d’effectuer le pèlerinage et qu’il refuse de le faire, s’il meurt, ce n’est pas un musulman qui est mort. Donc, ça c’est très dangereux surtout en ce qui concerne les jeunes. Il y a beaucoup de jeunes qui en ont les moyens et qui refusent d’effectuer le pèlerinage. Certains disent qu’il faut attendre l’âge de la vieillesse pour faire le pèlerinage. Et souvent, on n’atteint pas l’âge de la vieillesse parce que personne ne connait son destin. On peut mourir à mi-chemin. Une fois qu’on a atteint l’âge de la puberté et qu’on a les moyens, il faut aller automatiquement effectuer le pèlerinage. Donc si on a les moyens, il ne faut pas retarder, il faut s’inscrire pour le faire aussitôt.

Guineematin.com : comment le candidat au pèlerinage doit se préparer ?

Oustaz Mohamed Ramadan Bah : là, il faut aller d’abord à l’hôpital pour faire des consultations, voir si on n’est pas malade. Ça, c’est très important. Il faut avoir l’avis des médecins, prendre les médicaments s’il y a lieu de prendre et aller se faire vacciner. Ensuite, il faut approcher les érudits pour leur demander conseils. Parce que le pèlerinage c’est quelque chose qu’il faut apprendre au préalable. Il y a beaucoup d’enseignements dans le pèlerinage. Il faut apprendre cela avant d’effectuer le pèlerinage, sinon on risque de se tromper. Parce qu’il s’agit d’aller dans des endroits différents, où on doit faire des invocations. Donc il faut apprendre, toutes ces invocations avant d’effectuer le pèlerinage.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin