L’ONG Love Hands For All Nations (les mains d’amour pour toutes les nations) a organisé une cérémonie récréative pour des enfants orphelins de Conakry et Dubréka ce lundi, 22 avril 2019. La cérémonie, organisée à la maison des jeunes de Taouyah, dans la commune de Ratoma, vise à communier avec ces tout-petits en leur offrant de la nourriture, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Plusieurs enfants de venus de certains orphelinats de Conakry et de Dubréka se sont massivement mobilisés ce lundi pour la circonstance. Ils étaient venus répondre à l’appel de l’ONG Love Hands For All Nations.

Elisabeth Onivogui

Selon Elisabeth Onivogui, présidente de l’ONG, « cette fondation a pour but de venir en aide aux plus vulnérables, les enfants démunis, les orphelins et les enfants. Donc, nous voulons donner un espoir pour les enfants qui sont un peu éparpillés, abandonnés et maltraités. Notre objectif, c’est de donner un coup de main à ces enfants dans le domaine de l’éducation. Parce que, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a beaucoup d’enfants qui trainent dans la rue et qui ne sont pas éduqués. Comme c’est le lundi de pâques, on avait déjà planifié un programme intitulé avec 35.000 francs guinéens, je peux nourrir un enfant. On s’est dit qu’il y a des enfants qui n’ont pas de parents et qui sont dans la rue. Comment faire pour donner de la joie à ces enfants ? On a décidé d’organiser uniquement cette journée pour les enfants de la rue, mais ceux issus de certains orphelinats ».

Mohamed Momo Sylla

Présent à cette cérémonie récréative, Mohamed Momo Sylla, directeur du centre d’accueil Tiabala de Guinée a dit sa joie devant ce geste de l’ONG Love Hands For All Nations. « Je perçois cette cérémonie comme une activité noble, une activité qui donne un espoir aux enfants pauvres, aux enfants déshérités pour réellement leur permettre à avoir une source de rebondissement dans leur vie. C’est très bon déjà pour les enfants de mon centre, cela a une portée réellement importante chez nous. Parce que, je sais que ce n’est pas facile d’encadrer les enfants, surtout les enfants en situation difficile. Si on voit cette ONG venir offrir de la nourriture et faire une activité de recréation, moi je pense que c’est quelque chose de très intéressant et c’est quelque chose qui peut nous réconforter aussi par rapport à ce que nous sommes en train de faire pour les enfants en situation difficile », estime monsieur Sylla.

Mme Fily Sylla

De son côté, madame Fily Sylla, chargée des questions de l’enfance dans la commune de Ratoma, trouve que « c’est une bonne initiative de la part de l’ONG Love Hands For All Nations. Puis que c’est l’approche du mois de l’enfant, qu’est le mois de juin, je pense que si déjà on commence par épanouir les enfants, c’est une bonne chose. En plus de ce que vient de faire cette ONG, si nous avons aussi d’autres ONG partenaires qui peuvent faire la même chose à l’endroit des enfants, ça sera un honneur ».

Pour joindre l’utile à l’agréable, des concours ont été organisés, comme le concours de danse et pleins d’autres jeux pour enfants.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin