La justice américaine a rendu hier, lundi 22 avril 2019, son verdict dans le procès de Mohamed Touré, le fils de Sékou Touré, et son épouse Denise Cros-Touré, accusés d’esclavagisme par leur ancienne domestique. Le couple Touré a été reconnu coupable d’avoir fait travailler la jeune fille pendant plusieurs années sans salaire et dans des conditions difficiles. Les deux accusés ont écopé chacun de 7 d’emprisonnement, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Mohamed Touré et sa femme ont été condamnés également à trois ans de libération surveillée et au payement 288.000 dollars à leur ancienne domestique. Après avoir purgé leur peine, ils seront aussi expulsés vers la Guinée. Leur maison de Southlake, d’une valeur d’un demi-million de dollars américain, a été également saisie.

Tous deux âgés de 58 ans, Mohamed Touré et sa femme Denise Cross-Touré risquaient la peine maximale de 20 ans d’emprisonnement pour travail forcé et « trafic d’humain ». Leur avocat pourrait faire appel de cette décision.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin