image d’archive

La commission d’organisation pour le recrutement au sein des forces armées guinéennes a rendu public les résultats définitifs des candidats présélectionnés pour la préfecture de Kankan. Les 375 candidats retenus ont passé un test physique et intellectuel depuis le 6 avril 2019. Ils sont retenus pour le test final prévu à Conakry, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les résultats finaux de la présélection dans le recrutement au sein de l’armée guinéenne sont disponibles à Kankan depuis la soirée du dimanche, 21 avril. Sur les 7 000 dossiers déposés, après les épreuves physiques et intellectuelles, seulement 375 candidats ont été retenus. Parmi eux, on retrouve des élèves, des diplômés et des ouvriers.

Dans la cour de la gendarmerie de Kankan, où sont affichés les résultats, les candidats sont nombreux à venir aux nouvelles.

Kabinet Chérif, élève en classe de 9ème année, au collège Kadi Kaba, fait partie des heureux admis. « Je suis vraiment content. C’était le rêve de mon père. Il a toujours voulu que je sois militaire. Mais aujourd’hui, il ne vit plus. Je ne pouvais pas me décourager, je prie Dieu qu’il me donne la chance pour la suite. Ceux qui n’ont pas eu le test doivent prendre du courage », a-t-il dit.

Par contre, après avoir longtemps cherché son nom, Mara Ousmane constate qu’il n’est pas admis. « Je suis venu, mais je n’ai pas retrouvé mon nom. Je suis partagé entre la tristesse et la joie, parce que le nom de mon frère avec qui j’ai fait les épreuves est venu. Les épreuves physiques n’ont pas été faciles, on a rencontré des obstacles, il y a même eu des cas de morts. Les sujets des épreuves intellectuelles n’ont aussi pas été faciles. Je souhaite une bonne chance à ceux qui ont réussi les deux tests », a-t-il dit.

Interrogé sur le sujet, le Préfet de Kankan, Aziz Diop, président de la commission d’organisation, a dressé un bilan plutôt reluisant. « Je tiens d’abord à remercier les cadres préfectoraux qui se sont impliqués, de l’enregistrement en passant par les épreuves physiques jusqu’à la fin des épreuves intellectuelles. Aujourd’hui, on a pu présélectionner201 candidats au niveau de la catégorie A, c’est-à-dire les étudiants et les diplômés. Et 174 autres candidats pour la catégorie B, c’est-à-dire les élèves et les ouvriers. On retient que le processus s’est déroulé dans la plus grande transparence, c’est les meilleurs qui ont été présélectionnés. Mais, ce que les gens ont oublié, on peut être premier en épreuve physique et ne pas avoir de la moyenne pour les épreuves intellectuelles », a-t-il expliqué.

En outre, Aziz Diop a fait savoir que les admis seront mis à la disposition de l’équipe nationale pour le reste des épreuves où seulement 300 seront retenus pour Kankan. « On mettra les présélectionnés à la disposition de l’équipe nationale, le processus n’est pas encore terminé. C’est cette équipe nationale qui est chargée de recruter les militaires, parce qu’il y aura des examens sanguins. Si vous avez l’hépatite B, la tuberculose ou si vous avez des problèmes cardio-vasculaires, vous êtes recalés », a précisé le préfet de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00 224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin