23 policiers formateurs référents, issus des commissariats centraux de Kindia, Mamou, Labé, Kankan et Siguiri prennent part à une session de formation qui a démarré hier lundi, 17 juin 2019 à Kindia. Cette rencontre qui va durer 10 jours, s’inscrit dans le cadre de l’appropriation et l’extension de la doctrine de la police de proximité en Guinée, a appris Guineematin.com, à travers un de ses correspondants à Kindia.

Cette formation est organisée par le projet« Partenaires pour la sécurité en Guinée : la réforme de la police au service du citoyen », financé par le Département d’Etat américain et mis en œuvre par Partners Global, COGINTA et CECIDE, en étroite collaboration avec le ministère de la sécurité et de la protection civile.

Hippolyte SIB, coordinateur du projet,
Hippolyte SIB

Selon Hippolyte SIB, coordinateur du projet, « dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, nous sommes en train de favoriser la formation des policiers formateurs référents. Ce sont des policiers qui ont été sélectionnés, identifiés à partir du nouvel organigramme des commissariats centraux comme le veut la doctrine de la police de proximité. Parce qu’aujourd’hui dans les commissariats, il y a une nouvelle organisation. C’est ce qu’on appelle les services de sécurité des quartiers, le service général, les brigades d’information de la voie publique et également la gouvernance locale », a-t-il expliqué.

Philippe Murate, conseiller technique de police à COGINTA
Philippe Murate

Pendant 10 jours de formation, plusieurs thèmes seront abordés. Philippe Murate, conseiller technique de police à COGINTA et formateur, déroule le programme des travaux. « Nous avons commencé par former des formateurs guinéens. Et ce sont eux qui vont faire la formation. Ce sont eux qui vont faire la formation des policiers de Kankan qui sont venus là. On fera trois ateliers.

Pendant deux jours, il y aura une formation commune aux 23 participants. On va parler de déontologie, de la doctrine de la police de proximité. Et ensuite, les trois autres ateliers, il y a un atelier où on va parler des services de police judiciaire, le deuxième concernera la gouvernance locale et le troisième sera sur le service général », a-t-il indiqué.

Mamadou Camara, contrôleur général de la police, directeur central de la sécurité publique,
Général Mamadou Camara

Présidant la cérémonie d’ouverture de cette formation, Mamadou Camara, contrôleur général de la police, directeur central de la sécurité publique, a rappelé d’abord que la police de proximité n’est pas une nouvelle police qui est en train d’être créée, mais plutôt un changement des méthodes de travail de la police. Il a invité les participants « de pérenniser les acquis parce que c’est une formation stratégique (…)

A ce niveau, il faut mettre en exergue également la mise en place des pools de formateurs qui sont au nombre de 5 et qui seront à côté du coordinateur régional. Et, ce sont des personnes sont formées dans toutes les disciplines, en principe qui doivent être appliquées au niveau d’un commissariat de police. Donc leur mise à niveau, c’est cette formation qu’ils sont en train de faire. Ce que nous souhaitons, ce que ces policiers qui vont suivre cette formation soient fixes à leur postes », a dit le directeur central de la sécurité publique.

A noter que les autorités judiciaires de Kindia, des partenaires et d’autres personnalités ont pris part au lancement de cette session de formation des policiers formateurs référents.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 67 96

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin