La Jeune Chambre Internationale (JCI) Conakry Leaders a clôturé ses travaux de formation en Informatique de plus de 300 jeunes filles à Conakry et dans certaines préfectures du pays. La cérémonie, organisée ce samedi, 22 juin 2019, a connu la présence de plusieurs jeunes filles, notamment des élèves venues des écoles de la capitale, des responsables des établissements scolaires, des cadres de l’ARPT et des membres de la JCI Conakry Leaders, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon les organisateurs, la JCI Conakry Leaders a organisé une séance de formation d’un mois en faveur de plus de 300 jeunes filles aux logiciels informatiques de base, notamment en Dactylographie, Windows, Word et Excel. Ce sont les 5 Communes de Conakry et les préfectures de Fria et de Kindia qui en ont été les bénéficiaires avec le soutien de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT).

Pour Salifou Mabinty Camara, directeur du projet TIC 2019, « les objectifs de ce programme de formation étaient de permettre à chaque jeune fille, non seulement de recevoir l’instruction à laquelle elle a droit, mais aussi de donner le meilleur d’elle-même et, à partir de ses qualités, devenir une citoyenne modèle, éclairée et désireuse de participer à la constitution d’une société plus prospère, plus fraternelle et plus belle.

Car, dans un monde en pleine mutation que nous vivons aujourd’hui, il serait vain de s’opposer à l’apprentissage des savoirs fondamentaux (lire, écrire et compter) à l’acquisition de nouvelles compétences qui sont devenues indispensables pour la résolution collective de nos problèmes, mais aussi pour la maîtrise des outils informatiques »

De son côté, la présidente exécutive locale de la JCI Conakry Leaders, Rouguiatou Diallo, est revenue sur les acquis et les défis de la structure qu’elle dirige. « Le chiffre de 2019, qui totalise 1000 jeunes filles formées depuis le début du programme, traduit à la fois une fierté mais également une satisfaction et un nouvel engagement pour l’ambition de former 1500 jeunes filles d’ici 2020.

Le prochain défi des 500 jeunes à former en 2020 anime donc fortement notre détermination à soumettre un document de plaidoyer à l’endroit de l’ensemble nos partenaires afin qu’ils nous accompagnent à fièrement atteindre cet objectif de formation de 1500 jeunes filles. Ce qui contribuera à honorer nos engagements et à renforcer notre image de grande organisation citoyenne qui ambitionne de faire une vision objectivement atteignable tout en donnant les meilleurs moyens de sa réussite », a laissé entendre Rouguiatou Diallo.

Au nom de ses collègues, Maciré Touré, élève de la 9ème année, au collège Hadja Aissatou de Matoto, a dit toute sa satisfaction devant ce geste. « C’est un plaisir de vous parler de ce projet qui nous a permis de manipuler l’ordinateur. Ce projet est un projet qui permet aux jeunes filles d’entrer dans le monde de la technologie. C’est un outil qui est essentiel pour l’épanouissement de toute société qui se veut moderne. Nous vous remercions, vous les organisateurs, pour tout ce que vous faites pour les jeunes filles à travers la maîtrise de l’informatique qui est aujourd’hui fondamentale pour toutes les sociétés », s’est félicitée la jeune collégienne.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com