Comme annoncé précédemment, la Première dame de la République, Hadja Djènè Kaba Condé, a présidé la cérémonie de lancement officiel du baccalauréat unique ce lundi, 15 juillet 2019, dans la commune de Matam. Elle était en compagnie du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Mory Sangaré, du directeur communal de l’éducation, Ibrahima II Barry, et de plusieurs autres cadres éducatifs. Elle a invité les candidats au sérieux et les a exhortés à donner le meilleur d’eux-mêmes, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

C’est le lycée Coléah qui a abrité cette cérémonie de lancement officiel du baccalauréat unique dans la commune de Matam. Une occasion mise à profit par la Première dame de la République pour donner quelques conseils aux candidats. « Je souhaite bonne chance aux candidats et leur dis de donner ce qu’ils ont appris. Le baccalauréat ne prépare pas à la veille, ni une semaine avant. C’est tout au long de l’année qu’il faut apprendre, être assidu à l’école. J’ai confiance en ces enfants, je pense qu’ils vont donner le meilleur d’eux-mêmes », a dit Hadja Djènè Kaba Condé.

Avant le lancement de ces épreuves, l’épouse du président de la République, à travers sa fondation PROSMI, a offert de l’eau et du médicament aux différents centres d’examen de Conakry. Selon elle, « cette eau et les lots de médicaments que nous avons donnés, c’est pour éviter aux enfants d’aller acheter des médicaments avariés ou dont la date est dépassée sur le marché. Nous en profitons pour leur dire aussi que lorsqu’on ne se sent pas bien, de consulter les médecins et aller à la pharmacie acheter les médicaments ».

Ibrahima Il Barry, le directeur communal de l’éducation de Matam
Ibrahima Il Barry, le Directeur communal de l’éducation de Matam

Un geste salué par Ibrahima Il Barry, le directeur communal de l’éducation de Matam. Ce dernier a remercié la Première dame et l’ensemble des acteurs qui se sont impliqués pour permettre le bon déroulement de l’année scolaire. « Madame la Première dame, même si l’année qui s’achève a connu des perturbations à son début, maîtres, professeurs, parents et élèves, ont consenti tous des sacrifices pour qu’elle se termine bien.

Madame la Première dame, c’est l’occasion pour nous de remercier la fondation PROSMI dont vous êtes la présidente, qui a fait un don de médicaments et de l’eau dans tous les centres d’examen de la ville de Conakry pour le baccalauréat.

Madame la Première dame, Dieu fasse que l’ensemble des examens se déroulent normalement pour que nous puissions avoir des résultats crédibles qui seront en harmonie avec les efforts consentis », a souhaité le DCE de Matam.

Dans la commune de Matam, le nombre total de candidats inscrits au baccalauréat de cette année est de 4.448 candidats dont 1.821 filles, répartis dans 13 centres d’examen.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin