Les examens nationaux de la session 2019 se poursuivent sur toute l’étendue du territoire national. Après le brevet, c’est autour des candidats au baccalauréat d’entamer les évaluations ce lundi, 15 Juillet 2019. C’est Mamadou Taran Diallo, Ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, qui a présidé le lancement de la première épreuve dans la commune de Matoto, en présence du maire, Mamadouba Toss Camara, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans la commune de Matoto, il y a au total 21 600 candidats, dont 8 912 filles, qui affrontent cet examen national. C’est le lycée Elhadj Boubacar Biro Diallo, situé au quartier Sangoyah, qui a abrité le lancement officiel de la première épreuve.

ministre l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Mamadou Taran Diallo
ministre l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Mamadou Taran Diallo

Le ministre l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Mamadou Taran Diallo a commencé par donner des conseils aux candidats. « Chères candidates et chers Candidates, nous voilà devant vous pour lancer l’épreuve du baccalauréat. Tous ceux qui sont ici, sont passés sur cette table où vous êtes assis. Et vous êtes comme on le dit à la porte de l’université. Vous y arriverez en restituant fidèlement et en faisant preuve que ce que vous avez appris est compris. Restez concentrés, restituez ce que vous avez appris. Nous vous souhaitons une excellente chance et nous souhaitons que vous soyez dans ce centre, les premiers de Matoto, que vous soyez les premiers de Conakry et que le premier de la République de Guinée du baccalauréat sorte de chez vous. Mais, c’est à vous de le mériter. Concentrez-vous et excellente chance ».

Mamadouba Toss Camara, Maire de la commune de Matoto
Mamadouba Toss Camara, Maire de la commune de Matoto

A la sortie de la salle, Mamadouba Toss Camara, Maire de la commune de Matoto, a exprimé sa satisfaction pour ce lancement officiel : « C’est un sentiment de joie et de satisfaction et surtout que ça me rappelle le moment où moi-même j’affrontais les premières épreuves du bac. Donc, accompagner le ministre Taran ce matin, pour venir lancer les premières épreuves du baccalauréat, c’est pour moi vraiment un ouf de soulagement et c’est pour encourager les enfants. Nous avons constaté que tous les surveillants sont là, ils sont présents. Le délégué du centre est là, plus tous les cadres et le staff venus du ministère. La sécurité est fortement mobilisée. Ce qui veut dire que vous toutes les dispositions sont prises afin que les épreuves se déroulent dans les meilleures conditions », a laissé entendre Mamadouba Toss Camara.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin