Plongé dans le noir depuis une décennie, l’hôpital préfectoral de Télimélé vient d’être électrifié, grâce à l’appui de la GIZ. C’est le préfet de Télimélé, Amadou Sadio Diallo, qui a procédé au lancement du courant électrique sur les lieux dans la nuit d’hier vendredi, 19 juillet 2019, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

L’électrification de l’hôpital préfectoral de Télimélé constitue un ouf de soulagement pour les citoyens et autres usagers du centre. Selon nos informations, depuis qu’il y a eu un incendie sur les lieux, l’hôpital était plongé dans le noir. Le nouveau directeur de l’hôpital préfectoral, Dr Hamidou Chérif, a fait appel aux partenaires qui sont aussitôt venus à l’aide. Il a fallu mettre sur pied une installation souterraine. Notre source ajoute que l’hôpital est désormais desservi par Electricité De Guinée deux jours sur trois. Pour le troisième jour, l’hôpital se sert de son groupe électrogène de 40 KVA, à ses propres frais.

La cérémonie de ce vendredi nuit a réjoui le directeur dudit hôpital, Docteur Hamidou Chérif, qui a expliqué les efforts engagés pour qu’on en arrive là. « Cette cérémonie a intéressé tout le monde parce que, selon les informations, ça fait 10 ans que l’hôpital de Télimélé n’a pas de courant. Quand je suis venu, j’ai évalué l’hôpital, j’ai trouvé que la première priorité, c’est comment éclairer l’hôpital. Je l’ai posé aux partenaires, la GIZ a pris l’engagement de m’accompagner. Donc, c’est en ce moment là qu’ils m’ont remis une requête et de monter le projet. Le financement global du projet est de 71 millions 500 mille FG. A la première phase, ils ont financé 22 millions, et la deuxième phase, ils vont donner le reste. Le projet a été scindé en deux phases : la première phase intéresse la Maternité, la Pédiatrie et le Laboratoire ; la deuxième phase s’intéresse à l’éclairage de tout l’hôpital. Aujourd’hui, grâce à la GIZ, notre hôpital est éclairé. Même si une aiguille tombe, on pourra facilement la retrouver », a dit Dr Chérif.

Pour sa part, le préfet Amadou Sadio Diallo, a exprimé toute sa satisfaction avant de remercier les partenaires, la GIZ, d’avoir réalisé ce projet. « On est content, on est honoré de ce jour. Il est incompréhensible qu’un hôpital reste sans électricité. Depuis que je suis venu, je n’ai pas compris que l’hôpital n’est pas électrifié. C’est vrai que je suis venu plusieurs fois rendre visite aux malades pendant la journée. Dieu fait bien les choses, à travers le courage du nouveau directeur de l’hôpital, Docteur Chérif et de tout son personnel, voilà aujourd’hui l’hôpital de Télimélé électrifié. Nous les remercions très sincèrement, je prie Dieu de leur donner la chance de mieux faire pour la population de Télimélé. Si vous entendez le bien être, le développement, la base c’est le courant. Partout où il n’y a pas de courant, sachez qu’il n’y a pas de développement. Toutes les grandes puissances que vous connaissez ont pris comme priorité l’électricité au départ. C’est une occasion pour moi de remercier la GIZ et le gouvernement guinéen. Je remercie aussi les travailleurs de l’hôpital, parce que c’est grâce à leur courage et à leur façon de faire que nous n’avons pas senti le manque de courant à l’hôpital. Sachez que je suis là pour le bien être de la population, je suis à votre disposition », a fait savoir le préfet.

A noter que cette cérémonie de lancement du courant électrique à l’hôpital a eu lieu en présence de plusieurs personnalités, dont le maire de la commune urbaine, Younoussa Goulgoul Diallo. Il est à préciser que la direction de l’hôpital a préféré faire le lancement pendant la nuit pour permettre à la population de constater le changement positif apporté sur les lieux.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin