Campagne de reboisement national à Labé : les autres précisions du chef de la Section des Eaux et Forêts

  Samba Diao Diallo, chef de la Section des Eaux et Forêts de Labé
Samba Diao Diallo, chef de la Section des Eaux et Forêts de Labé

Suite à la diffusion de notre dépêche intitulée « Labé : la campagne de reboisement national suspendue, faute de moyens », le chef de la Section des Eaux et Forêts qui a été interpellé sur la question par sa Direction Nationale a tenu à apporter d’autres précisions autour de l’état des lieux de cette initiative présidentielle, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers le reportage vidéo ci-dessous.

Le chef de la Section des Eaux et Forêts de Labé, Samba Diao Diallo a commencé par expliquer que le reboisement obéit à tout un processus comportant des étapes.

« J’apporte un démenti catégorique par rapport à la suspension de la campagne de reboisement au niveau de la préfecture de Labé. La campagne n’est pas du tout suspendue. Les opérations de reboisement continuent belle et bien au niveau de la préfecture de Labé. Vous savez qu’il y a des étapes à suivre pour le reboisement. On commence d’abord par le choix du site, le piquetage, trouaison, le transport des plants et la mise en place des plants. Maintenant, ces sites ont été présélectionnés avant-même l’arrivée des missionnaires ici. C’était la première étape. On avait ciblé Tountouroun, Popodara et Sannoun» a-t-il indiqué.

Parlant des moyens financiers, le chef de la Section des Eaux et Forêts de Labé précise que le montant de 17 milliards de francs guinéens annoncé par le président de la République ne sera pas géré par les services techniques concernés.

« La main d’œuvre, c’est la jeunesse des différentes localités où le reboisement aura lieu. Maintenant, ceux qui vont piloter ces sommes-là sont des ONG guinéennes. On a sélectionné des guinéens. Ce qui a été fait au niveau des préfectures, ce sont des ONG qui ont été annoncées et leurs dossiers transférés à Conakry. C’est-à-dire à qui de droit. Toute la compilation de ces dossiers-là a eu lieu à Conakry. La sélection a été faite. A ce jour, monsieur le directeur national a envoyé au niveau de toutes les Sections, au niveau de toutes les directions et au niveau de toutes les inspections régionales la liste des ONG retenues par préfecture. Ce sont ces préfectures-là qui doivent décaisser ce fonds, revenir vers les services techniques devant faire le suivi technique des opérations. Nous veillerons à ce que la main d’œuvre locale soit utilisée. Ces ONG qui ont été choisies viendront nous voir parce que c’est nous qui connaissons les sites choisis, c’est nous qui connaissons les lieux, c’est nous qui connaissons. En commun accord avec les élus locaux, les opérations vont se passer sans problèmes » a-t-il ajouté.

Pour le chef de la Section des Eaux et Forêts de Labé, cette procédure administrative qui semble être lourde ne va pas empiéter sur la période propice pour toute opération de reboisement, allant officiellement du 15 juillet au 15 août.

« Absolument pas, parce que je vous dis à l’heure où je vous parle la Direction Nationale des Eaux et Forêts a déjà annoncé les ONG qui sont bénéficiaires. Il y a eu plus d’une centaine d’ONG qui ont été candidate au niveau du département des Eaux et Forêts. Mais, il y a eu une sélection. Les ONG qui ont été retenues connaissent déjà les préfectures dans lesquelles elles doivent aller et trouver les techniciens pour faire les opérations. Tout le monde est informé. Les ONG qui ont été retenues à Labé nous ont annoncé leur arrivée. Aujourd’hui, nous sommes le 24, elles sont déjà au niveau de la préfecture de Labé. Ça ne va pas retarder, parce que les opérations continuent jusqu’au 15 août. Et nous ne sommes pas encore au mois d’août. Nous sommes au mois de juillet. C’est pour vous dire que nous sommes dans le délai » a-t-il conclu.

Attendons de voir !

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS