Corruption à la tête du football guinéen : Amadou Diaby suspendu de ses fonctions

Amadou Diaby, suspendu de ses fonctions de premier vice-président de la Féguifoot

Amadou Diaby, premier vice-président de la Féguifoot est suspendu de ses fonctions jusqu’à nouvel ordre. La décision a été annoncée ce lundi, 29 juillet 2019, par la commission d’Ethique de la Fédération Guinéenne de Football. Cette suspension est consécutive aux accusations de corruption qui pèsent contre le dirigeant sportif, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Après Paul Put, une autre tête tombe suite à la débâcle du Syli national à la dernière Coupe d’Afrique des Nations de football Egypte 2019. Amadou Diaby, vice-président de la Féguifoot, paye les frais des allégations de corruption au sein de l’équipe nationale et du comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football dans lesquelles il est cité.

Selon la commission d’Ethique de l’instance dirigeante du football guinéen, sa décision fait suite à l’audition de Paul Put (le sélectionneur limogé), qui a confirmé qu’il reversait 10% de son salaire à Amadou Diaby. Elle précise que cette suspension court jusqu’à la fin de l’enquête sur l’affaire de corruption au sein du Syli national, révélée après l’élimination de la Guinée en huitièmes de finale de CAN 2019.

A rappeler qu’avant Amadou Diaby, la commission d’Ethique de la Féguifoot, dirigée par Amadou Tham Camara, avait déjà sévi contre l’ancien entraîneur de la Guinée. Le technicien belge, viré après la CAN, a été interdit d’exercer toute activité liée au football jusqu’à la fin de l’enquête en cours.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS