Changement de Constitution : le message de Fodé Oussou aux membres du CNT

A l’occasion de l’assemblée générale de l’UFDG de ce samedi, 26 octobre 2019, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de la formation politique, a interpellé les membres du CNT sur le débat en cours autour du projet de changement de l’actuelle Constitution. L’opposant a regretté le silence de Hadja Rabiatou Sérah Diallo, la présidente du Conseil National de Transition, et l’ensemble des membres de l’institution, sur cette question qui les intéresse en tant que rédacteurs de la Constitution que le pouvoir entend changer. Un silence coupable, selon ce responsable du principal parti d’opposition du pays.

« Je tiens à lancer un appel solennel à Hadja Rabiatou Sérah, présidente du CNT (actuelle présidente du Conseil Economique et Social), et à tous ceux qui ont été membres du CNT, de prendre leurs responsabilités. Ils devraient être les premiers à mener le combat et être membres du Front National pour la Défense de la Constitution. Madame Hadja Rabiatou et les membres du CNT, nous avons vos noms. Nous allons les afficher, parce que qui ne dit rien, consent. Si vous ne dites rien devant l’injustice, devant l’arbitraire, vous avez pris parti pour l’oppresseur.

Les membres du CNT, nous vous rappelons que c’est vous qui vous êtes assis, vous avez travaillé, vous avez été payés, le peuple vous a félicité et ça nous a permis de faire partir les militaires. On a une constitution, le président a juré deux fois là-dessus en 2010 et 2015.Vous savez pertinemment que monsieur Alpha Condé n’a pas raison. Si vous avez peur de dénoncer cela, c’est que vous êtes complices de la situation », a dit Dr Fodé Oussou Fofana.

Propos recueillis par Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tel. 00224623532504

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS