Dans la nuit d’hier à aujourd’hui, mardi 05 novembre 2019, la pharmacie ‘’UNIVERS’’ (sis à Hamdallaye Pharmacie) a été victime de cambriolage. Les assaillants ont défoncé la porte pour accéder à l’intérieur du local où ils ont pris de l’argent et plusieurs produits pharmaceutiques, a appris un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Les malfaiteurs ont opéré à la faveur de la nuit, sans faire de témoin. Et, sur place ce mardi, le constat saute aux yeux. A l’entrée de la pharmacie, le visiteur est tout d’abord accueilli par les éclats de vitre. « Faites doucement ! Vous risquez de vous blesser là-bas », dit-on aux curieux qui veulent jeter un regard à l’intérieur de la pharmacie où les employés s’activaient à balayer les restes des produits cassés par les bandits.

Selon les témoignages recueillis sur place, les assaillants (dont on ignore les identités pour le moment) ont emporté de l’argent et plusieurs produits.

Docteur Bongono Denise Sia, assistante à la pharmacie UNIVERS

« Hier, j’ai travaillé jusqu’à 14 heures. Quand j’ai vu que les mouvements (affrontement entre les forces de l’ordre et les jeunes du cortège funéraire des onze victimes des manifestations contre le 3ème mandat) ont commencé, j’ai fermé la pharmacie ; et, je suis rentée. Ce matin, quelqu’un m’a appelé pour dire qu’il a vu notre pharmacie. Elle semble avoir été cambriolée. Je me suis précipitée pour venir. Et, dès que je suis arrivée, j’ai constaté les faits. La pharmacie a été effectivement victime de cambriolage. Ils (les malfaiteurs) ont cassé les cadenas et les vitres de la porte interne. Ils ont emporté la télévision, un groupe électrogène et des ordinateurs et leurs accessoires. Ils ont pris l’argent de la vente qu’on avait effectué Samedi, Dimanche et la mi-journée du lundi. Ils ont aussi emporté beaucoup de produits. Ils ont fait du n’importe quoi dans la pharmacie », a expliqué Docteur Bongono Denise Sia, assistante à la pharmacie UNIVERS.

Dr Mamadou Madiou Diallo de la Pharmacie Univers

Pour son collègue de service, Mamadou Madiou Diallo, une part importante des produits emportés par les malfaiteurs est souvent utilisée par les jeunes pour se droguer. « Ils ont pris une gamme entière de Néo-codion (pour adulte, enfant et nourrisson), du Phénergan, du Théralène. Ce sont des produits qui servent à traiter la toux et les allergies. Mais, généralement, les jeunes utilisent ces produits pour se droguer… Pour le moment, on est en train de faire le constat pour pouvoir évaluer les pertes. Car, à ce stade, on ignore encore la valeur numéraire des dégâts qu’on a subis », a indiqué Docteur Mamadou Madiou Diallo.

D’habitude, la ‘’Pharmacie Univers’’ fonctionne jusqu’à 22 heures. Mais, à cause des échauffourées enregistrées ce lundi à Bambéto (entre les forces de l’ordre et des jeunes qui étaient dans le cortège funèbre des victimes des manifestations du FNDC), la vente a été écourtée. Cependant, une question taraude les esprits des employés de cette pharmacie. Où se trouvait le gardien des lieux au moment du cambriolage ? Un gardien qui devait être déployé sur les lieux par la société de gardiennage « Murdock Diabs Security ».

A rappeler que c’est avec le prétexte de lutter contre l’insécurité que des militaires ont été déployés dans plusieurs points de la commune de Ratoma. Mais, aujourd’hui, ces PA (composés de militaires, gendarmes et policiers) n’ont rien apporté en termes de sécurité. Au contraire, ils sont considérés comme des points d’insécurité, accusés d’interpeller et de rançonner les paisibles citoyens de la zone. Même un reporter de Guineematin.com en a été victime. Alors qu’il faisait simplement un reportage sur l’état insalubre de l’abattoir de Kakimbo, Mamadou Laafa Sow avait été détenu près de trois heures, le mercredi 03 avril 2019, au cours desquelles son badge de journalistes et les appels téléphoniques de certains responsables n’avaient servi à rien ! La rédaction de Guineematin.com avait finalement payé cent mille francs guinéens pour obtenir sa libération.

Pauvres de nous !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin