De nombreux fidèles musulmans de Guinée et du monde vont célébrer dans la nuit de ce vendredi à demain, samedi 09 novembre 2019, Maouloud. Il s’agit de l’anniversaire de la naissance de Mohamed, le prophète de l’islam. Dans son sermon de ce vendredi, Elhadj Karamba Diaby, imam et secrétaire préfectoral des affaires religieuses de Kindia, est revenu sur l’importance de cet événement, loin de faire l’unanimité chez les musulmans, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Plusieurs activités sont prévues cette nuit dans la plupart des mosquées de Kindia. Des veillées de prières, lecture du coran, récitation de cantiques entre autres, vont marquer la célébration de la date anniversaire de la naissance du prophète Mohamed. Un événement de grande importance, selon Elhadj Karamba Diaby.

« Aujourd’hui, cet événement est célébré par bon nombre de pays musulmans à travers le monde. Donc nous devons tous marquer cette nuit pas des bonnes paroles, des bonnes œuvres, la lecture du saint coran, des invocations en faveur de l’intérêt de la nation.

Mes sœurs et frères en islam, la célébration de la naissance du prophète Mohamed (PSL) constitue pour toute la communauté islamique, un moment unique. On ne peut pas parler de toute l’importance de cette nuit. Parce que c’est le jour où Mohamed est né. Et il est le plus béni de tous les messagers d’Allah, et ce qu’il a fait pour l’islam est gravé dans les livres sacrés », a expliqué le leader religieux.

La célébration de Maouloud ne fait pas cependant l’unanimité chez les musulmans. De nombreux fidèles de cette religion, issus principalement de la secte Wahabite, considèrent cette fête comme une invention qui n’a rien à avoir avec l’islam. Une polémique que déplore Elhadj Karamba Diaby, qui appelle les musulmans à se mobiliser massivement pour célébrer cette date.

« J’invite tous les musulmans en ce jour, à se rendre dans les mosquées pour prendre part à cette commémoration. Il s’agit du prophète.
Il représente un grand bonheur pour l’humanité toute entière. Même ceux qui ne sont pas de notre religion aiment cette nuit agréable. Alors pourquoi pas nous fidèles musulmans ? Pourquoi la division autour de cette nuit ? Toi tu peux dire que tu ne la célèbres pas mais dire que la célébration de cette nuit n’est pas bonne est un gros mensonge », a laissé entendre l’imam.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin