Un conducteur de taxi moto a été victime d’une agression hier, jeudi 14 novembre 2019, dans la préfecture de Siguiri. Deux jeunes lui ont administré trois coups de couteau avant de s’enfuir avec sa moto. La victime a survécu à l’agression et les auteurs de l’acte ont été mis aux arrêts, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

L’acte s’est produit à Kolènda, un district relevant de la sous-préfecture de Doko. Deux jeunes ont déplacé Mamadou Sidibé, un conducteur de taxi moto dans cette localité. Ils sont allés jusqu’en brousse et l’ont poignardé pour s’enfuir avec sa moto. « Ils m’ont déplacé de Kolènda pour aller dans une mine d’or. Mais comme j’étais un peu fatigué, l’un d’eux m’a dit de le laisser m’aider à piloter la moto, et moi je me suis assis au milieu des deux. Mais, en cours de route, j’ai vu qu’on a laissé le chemin qui conduit à la mine en question, et j’ai demandé à celui qui conduisait de s’arrêter parce qu’on partait en brousse. C’est ainsi que celui qui était derrière a sorti un couteau pour me poignarder au niveau du cou et deux fois dans le dos. Quand je me suis retrouvé à terre, ils se sont enfuis avec la moto », a témoigné Mamadou Sidibé.

Le jeune homme s’est débrouillé tout seul à rentrer au village. Il a informé la gendarmerie de la localité, qui a aussitôt organisé une patrouille. Et, les agents ont réussi à mettre main sur les deux agresseurs avec la moto. « Nous avons un point d’appui, une brigade de gendarmerie à Kolènda. Quand j’ai reçu l’information, j’ai aussitôt organisé mes hommes qui ont réussi à mettre main sur les deux jeunes, qui ont reconnu les faits », explique le Colonel Mamady Condé, commandant du camp d’infanterie de Siguiri.

Peu après leur arrestation, les deux jeunes ont été conduits à la gendarmerie départementale de Siguiri. Ils devraient ensuite être déférés devant le parquet de la ville. Quant à la victime, Mamadou Sidibé, il reçoit des soins à l’hôpital préfectoral de Siguiri.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin