La Guinée se déplaçait ce jeudi, 14 novembre 2019, à Bamako, pour affronter le Mali au compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021. Et, le Syli national est allé accrocher le favori du groupe (2-2).

C’était le premier match officiel du nouveau sélectionneur guinéen, Didier Six. Après avoir perdu ses deux premiers matchs amicaux avec le Syli national, le technicien français avait l’occasion de montrer ses preuves face à une équipe très joueuse du Mali. Et cette fois, Didier Six n’a pas déçu. Connaissant les qualités techniques de l’adversaire, l’entraîneur guinéen a imposé un système très défensif en première période. Il a laissé le ballon aux Maliens et s’est contenté de défendre. Et, son équipe a réussi à ne pas encaisser de but jusqu’à la mi-temps, malgré la forte domination malienne.

Au retour des vestiaires, Didier Six revient avec de nouvelles intentions. Il sort le latéral droit Mickaël Dyrestam et lance un milieu de terrain, Mohamed Mady Camara tout en remaniant le positionnement de sa défense. Un choix tactique qui n’a pas tardé à faire ses preuves. Car depuis le début de la seconde période, les Guinéens sont sortis de leur moitié de terrain et ont commencé à se montrer de plus en plus dangereux. Mais, ce sont pourtant les locaux qui vont ouvrir le score suite à une bourde du gardien guinéen. Sur un coup franc tiré par Adama Traoré, Aly Keïta prend le ballon et le relâche. Le cuir finit au fond de ses filets (57’).

La Guinée concède l’ouverture du score et perd dans le même temps son portier qui s’est blessé à l’épaule dans l’action. Aly Keïta cède ainsi sa place au jeune Moussa Camara, qui évolue au Horoya de Conakry. Mené, le Syli national tente rapidement de réagir et réussit à revenir au score à la 67ème minute. Naby Keïta sert Demba Camara aux abords de la surface de réparation. L’attaquant se retourne et adresse une frappe puissante au gardien malien. Djigui Diarra repousse le ballon dans les pieds du capitaine guinéen. Le joueur de Liverpool égalise pour la Guinée.

Mais, les Maliens ne tardent pas à reprendre l’avantage. Après avoir éliminé son vis-à-vis, Moussa Djenepo, entré en cours de jeu, adresse une frappe pas très puissante au portier guinéen. Mais, Moussa Camara fait aussi une faute de main en relâchant le ballon qu’il pouvait pourtant capter. Sékou Koita reprend le cuir et son tir est prolongé dans les filets par le défenseur guinéen, Issiaga Sylla (72’). Quelques minutes seulement après ce but, la Guinée revient une nouvelle fois au score sur coup franc bien exécuté par Ibrahima Sory Conté et repris puissamment de la tête par Sékou Condé.

Guinéens et Maliens se séparent sur ce score de 2 buts partout. Un bon résultat pour le Syli national, qui reçoit la Namibie dimanche prochain au stade du 28 septembre de Conakry. La Namibie est pour le moment leader de ce groupe après sa victoire (2-1) mercredi face au Tchad.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin