C’est une opération de la direction préfectorale du commerce, en collaboration avec l’office de contrôle de qualité de Labé. Ces services relevant du ministère du commerce, ont mis la main sur une importante quantité de poissons pourris, dont une partie a été incinérée hier, vendredi 13 août 2021. Interrogé par le correspondant local de Guineematin.com, le directeur préfectoral du commerce de Labé a expliqué comment ces aliments impropres à la consommation ont été saisis.

Alseny Diaby, directeur préfectoral du commerce

« J’ai été interpellé vendredi matin par le commissaire central de la police, ensuite par le préfet de Labé par rapport une quantité de poissons pourris déversée nuitamment à Dara Labé. J’ai tout de suite composé une équipe mixte pour aller sur les lieux. Selon les informations que j’ai reçues, la quantité déversée s’élève à 180 cartons de poissons pourris. Mais des citoyens de Dara Labé sont venus très tôt pour récupérer une grande partie et la remettre sur le marché.

Donc, on a incinéré le reste sur place. Ensuite, on s’est rendu au niveau du frigo d’où proviennent ces poissons pourris, qui se trouve au quartier Tata, dans la commune urbaine. Et dans ce frigo, nous avons saisi une autre quantité de poissons impropre à la consommation estimée à 110 cartons qui étaient stockés là-bas. Celle-ci aussi sera incinérée ce samedi, 14 août 2021, sur le site de Tialakoun », a annoncé Alsény Diaby.

En ce qui concerne la quantité de poissons pourris qui s’est retrouvée sur le marché, M. Diaby indique que des équipes seront déployées sur le terrain dès ce samedi pour chercher à les récupérer. « Et Les auteurs de ces actes s’exposeront non seulement à des sanctions pénales mais aussi à des sanctions pécuniaires. Il faut que les autres prennent l’exemple sur ceux-ci, car cela est très dangereux et très nuisible pour la santé de la population. Donc, la loi sera appliquée dans toute sa rigueur pour que telles  choses ne se répètent pas », a-t-il promis.

Le propriétaire du frigo où se trouvaient ces poissons, ses deux gérants et le chauffeur qui a transporté les 180 cartons déversés à Dara Labé, ont été interpellés et conduits au commissariat central de police de Labé. Mais, selon Alhassane Diallo, le propriétaire du frigo, ils n’avaient aucune mauvaise intention en déversant ces poissons impropres à la consommation à Dara Labé.

 « La quantité de poissons pourris était énorme.  Donc, nous avons pris l’initiative d’extraire ces poissons pour aller les jeter ailleurs vers Dara Labé, avec l’appui d’un vieux du coin, qui a dit qu’il connaissait un endroit où il pouvait les déverser sans déranger la population. Mais à notre fort étonnement,  nous avons vu aujourd’hui une équipe de la police venir nous dire que nous sommes accusés d’avoir déversé une quantité de poissons pourris au bord de la route.

Ils ont dit qu’il y a même certains citoyens de Dara Labé qui ont récupéré une partie de ces poissons pour les consommer. Nous sommes vraiment désolés de la situation. C’est n’est pas une question de mauvaise foi, la preuve est que ce n’est pas sur le marché que les poissons ont été saisis. On les a déversés à cet endroit dans l’optique de les mettre hors de la portée des consommateurs », a laissé entendre Alhassane Diallo.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin