Décédé samedi dernier des suites de Covid-19, l’ancien ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation qui était jusque-là président du conseil d’administration de la LONAGUI (loterie nationale de Guinée) sera inhumé ce lundi, 16 août 2021, au cimetière de Cameroun (Conakry).

La levée du corps a eu lieu ce matin à l’hôpital sino-guinéen de Kipé, en présence du président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, du premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, des membres du gouvernement et d’institutions nationales ainsi que de nombreux proches et amis du défunt. A cette occasion, certains ont fait des témoignages sur les qualités humaines de l’ancien ministre, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Harlette Bangoura, secrétaire particulière de défunt

Harlette Bangoura, en service au ministère des transports, est encore sous le choc. Cette dame, qui a été secrétaire particulière de K² pendant plusieurs années, a été profondément touchée par la mort de son mentor. « M. K² était presque mon père, il était tout pour moi, il a fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Lorsque j’ai appris son décès, je n’en revenais pas. J’ai été sa secrétaire particulière de 2013 à 2018. D’abord, à la DCE de Matoto, puis au ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation. Parce que lorsqu’il a été nommé à la tête de ce département, il m’a fait venir là-bas. Après deux années passées dans ce département, il m’a envoyée au ministère des transports comme secrétaire particulière du ministre Aboubacar Sylla. Au départ de ce dernier, monsieur K² m’a encore recommandé à l’actuel ministre des transports, Dr Mohamed Keïta. On ne peut pas parler de M. K², sinon on risque de faire un livre. C’est un homme humble. Je prie pour le repos de son âme ».

Mohamed Lamine Touré, directeur préfectoral de l’éducation DPE de Dubréka, ami du défunt

Mohamed Lamine Touré, directeur préfectoral de l’éducation de Dubréka, connaît très bien aussi Ibrahima Kalil Konaté, dont il loue les qualités. « Je pense être mieux indiqué pour parler de K², il a commencé sa vie professionnelle avec moi. Nous étions pendant la première République, enseignants au CR Oumar Dramé. M. Ibrahima Kalil Konaté était d’abord en situation de classe. Craie en main, nous avons accompagné la nation avec toute notre énergie. Je retiens de K² un humaniste mais aussi quelqu’un qui est attaché à son travail.

C’est quelqu’un qui a le respect de la parole donnée et qui n’a jamais laissé en route ses amis. Ibrahima Kalil Konaté a été enseignant, encadreur scolaire (d’abord principal puis directeur communal de l’éducation de Matoto). Il a été politique, administrateur et syndicaliste, puis un bon ministre de l’éducation nationale. Nous n’allons pas cesser de pleurer K². Nous saurons pardonner et accepter la volonté de Dieu, parce que c’est lui le grand créateur, mais nous ne saurions l’oublier. Car il a été un ami sincère, affable et humble. Quelque fois virulent et pondéré », a témoigné le DPE de Dubréka.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin