Transparence budgétaire : plusieurs journalistes et acteurs de la société civile outillés par Ablogui et Coteb

Plusieurs journalistes et acteurs de la société civile guinéens prennent part à un séminaire national sur la transparence budgétaire qui s’est ouvert ce mercredi, 18 août 2021, à Conakry. Cette rencontre de deux jours est organisée par l’Association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en collaboration avec la Coalition pour la transparence et l’efficience budgétaire (COTEB) dans le cadre de leur projet « Open Guinée pour l’accès à l’information budgétaire ». Elle permettra d’outiller les participants sur les notions de base leur permettant de comprendre le budget, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon les organisateurs, ce séminaire fait suite à un constat qui révèle que les réformes budgétaires et les documents produits dans le cadre du PNDES ((Plan national de développement économique et social) sont méconnus non seulement du grand public, mais aussi par des journalistes et des activistes de la société civile. Il vise à répondre à ce déficit en améliorant la connaissance des hommes de médias et des membres de la société civile sur processus budgétaire et à créer un cadre d’échange autour de la transparence budgétaire.

« Ces deux jours que nous allons passer ensemble vont nous permettre d’expliquer et de faire comprendre le processus budgétaire à la société civile et aux journalistes, et de faire connaître la méthodologie d’évaluation de l’indice IVP. Ainsi donc, sa bonne tenue conditionne la réussite des activités de plaidoyer en faveur de l’amélioration de la transparence budgétaire que nous comptons mener vers les institutions qui s’occupent des questions liées au budget dans les prochaines semaines », a expliqué Mamadou Alpha Diallo, président de l’ABLOGUI.

Plusieurs thèmes seront abordés au cours de cet atelier qui va durer deux jours. Il s’agit notamment du cadre réglementaire et juridique de la loi des finances, du contrôle et de l’exécution du budget et du rôle de la Cour des comptes dans le contrôle budgétaire. A l’issue des travaux, les participants devraient avoir les connaissances nécessaires leur permettant de comprendre le processus budgétaire, selon Amadou Bah, coordinateur de la Coalition pour la transparence et l’efficience budgétaire.

« Aux médias, cet atelier va leur permettre de pouvoir analyser le budget, de connaître sa composition, comment il se déchiffre et quel est son objectif. A la société civile, ça va leur permettre de pouvoir mener le plaidoyer allant dans le sens de rendre le budget transparent, accessible au public et que le débat public national sur le budget soit une réalité dans notre pays », a indiqué l’activiste de la société civile.

A noter que ce séminaire national sur la transparence budgétaire est organisé grâce au soutien financier de CFI, Expertise France, l’AFD et l’Union européenne. Il constitue la première activité du projet « Open Guinée pour l’accès à l’information budgétaire ».

Mariame Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS