Ansoumanya Village (Dubréka) : La société B2D S.A présente son projet de développement immobilier

Dans le but de donner une bonne image à la république de Guinée, plus particulièrement à la capitale Conakry et ses périphéries, la société B2D S.A (Bangoura, Bah et Dieng) et ses partenaires ont procédé hier, dimanche 29 août 2021, à la présentation de leur projet de développement immobilier. Un projet qui s’articule essentiellement autour de la construire de logements sociaux, de centres commerciaux et de maisons de hauts standings sur une mangrove de 167 hectares, située sur le littoral d’Ansoumanya Village, dans la préfecture de Dubréka. La cérémonie de présentation de cet ambitieux projet a connu une forte mobilisation des populations autochtones d’Ansoumanya Village, ainsi que les sages, les jeunes, les femmes et les responsables communales de Dubréka, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Sur le plan infrastructurel, ce projet de la société B2D S.A contribuera à l’extension du ‘’Grand Conakry’’ à travers la construction de centres commerciaux, de zones résidentielles et des lieux haute gamme de divertissement. Il a permettra surtout d’avoir des quartiers plus urbanisés pour le bien-être des populations. Mais, dans un premier temps, B2D envisage de viabiliser 20 hectares de la superficie totale que couvre ce projet immobilier. 

« La Société B2D est une entreprise de développement immobilier qui appartient 100% à des locaux guinéens d’où le nom B2D (Bangoura, Bah et Dieng). Donc, on a essayé de faire le développement immobilier pour essayer de changer l’image de la Guinée et des  guinéens, en construisant des logements sociaux et des maisons de hauts standings. Au lieu qu’on attende que d’autres le fassent, on a décidé de s’inspirer de chez les autres pour essayer de reproduire cela chez nous pour qu’on ait vraiment des quartiers urbanisés où il fait bon vivre. Raison pour laquelle on a décidé de se lancer dans ce gigantesque projet sur une superficie de 167 hectares. On a décidé de viabiliser d’abord 20 hectares pour déjà montrer un peu le modèle de ce qu’on veut faire » a expliqué Aliou Dieng, Directeur Général de la Société B2D SA.

Poursuivant sa présentation, le directeur Général de la Société B2D SA a relevé la spécificité de ce projet et les conditions d’acquisitions d’un terrain sur la surface où il est mis en œuvre.

Aliou Dieng, Directeur Général de la Société B2D S.A

« Donc, on a décidé, sur les 20 hectares, de faire à peu près 300 parcelles. Sur ces 300 parcelles, il y aura un marché moderne, des parcs verts, un zoo et un complexe sportif. On a essayé de zonifier pour que l’air rentre chez tout le monde. On a décidé de faire des zones commerciales qui seront des R+4 et des zones d’habitation seront des R+1. Les parcelles seront vendues, remblayées et non remblayées. Pour l’acquisition de la terre, ça sera un payement cash. Maintenant, au niveau de la construction, on va échelonner au fur et à mesure qu’on va construire pour les gens. Mais, d’autres aussi, avec leur initiative, peuvent construire leur propre maison ; mais, tout en respectant le cahier de charge qu’on leur proposera. Parce que tout le monde aura presque le même plan. On ne souhaite pas qu’il y ait des R+1, des R+2 ou des R+4 comme on le voit dans les autres quartiers. Lorsqu’on a fait le lotissement, on s’est retrouvé avec des parcelles de plus de 400 mètres carrés et des parcelles de plus 500 mètres carrés. Mais, comme on l’a bien dit, on ne commence qu’à partir de 70 millions. Ça sera en fonction de la zone. Parce que la zone commerciale est différente de la zone d’habitation. Quiconque achète une zone d’habitation ne pourra pas faire de cet endroit une zone commerciale. Donc, on essaie de mettre tout en œuvre pour qu’il y ait un vrai plan d’urbanisation pour que tout le monde puisse avoir vraiment son bien à vivre ici », a indiqué Aliou Dieng. 

Présent à cette cérémonie, Aboubacar Kanfory Sylla, conseiller Communal à la mairie de Dubréka, a salué ce projet et encouragé ses initiateurs. Il a également appelé à l’implication des jeunes d’Ansoumanya Village dans la réalisation de ce projet.

Aboubacar Kanfory Sylla, Conseiller Communal Dubréka

« Nous sommes très ravis de telles initiatives dans notre commune. C’est pourquoi monsieur le maire a tenu à ce que la commune soit représentée ici pour venir encourager l’entrepreneur et pour l’accompagner dans la réalisation de ce projet, mais aussi lui dire de penser aux recrutements des jeunes pour les travaux à réaliser. L’entreprise a accepté cette doléance et a dit que le moment venu, il va s’occuper de ce centre là pour que les jeunes du quartier, de la commune soient employés pour la réalisation des travaux de ce projet. Parce que le premier profit, c’est quand les jeunes de notre commune sont employés par l’entreprise, ça réduit le chômage. Le deuxième aspect, la réalisation de ce projet permettra de changer la physionomie de notre commune, de développer de plus notre commune », a dit Aboubacar Kanfory Sylla.

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS