L’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) a procédé le vendredi dernier, 16 juillet 2021, à la remise trois prix aux lauréats du concours de son projet « IDIMI ». Il s’agit d’un projet qui donne de l’opportunité aux jeunes qui ont des idées innovatrices à les présenter au public afin qu’ils puissent avoir des soutiens financiers.  La cérémonie de remise des prix a eu lieu dans un réceptif hôtelier à Conakry. C’était en présence des membres du jury, du représentant de l’ambassade de France et des amis et parents des heureux bénéficiaires, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les lauréats ont obtenu des chèques dont les montants varient de 2 millions à 7 millions de francs guinéens. Cette modeste manne financière devrait ainsi permettre la concrétisation de leurs différentes idées en projet. Le président de l’ABLOGUI, Mamadou Alpha Diallo, assure que ce 20 jeunes qui ont été sélectionnés sont une sorte de vitrine, mais aussi des ambassadeurs pour la jeunesse guinéenne. Et, il promet d’ailleurs d’organiser une exposition avec leurs photos, leurs idées pour enfin en faire une source d’inspiration pour d’autres jeunes du pays.

Mamadou Alpha Diallo, président de l’ABLOGUI

« Le projet IDIMI qui veut dire : j’ai dit (en langue Kissi), est un projet qui vise à donner la parole à la jeunesse guinéenne. Nous savons tous que dans notre pays, nous avons une partie importante de la population qui est constituée de jeunes. Mais parfois, on a l’impression que ces jeunes ne sont pas suffisamment entendus. Et donc, cette initiative-là a pour objet de vraiment leur donner la parole pour qu’ils expriment, à travers des idées, leur vision du pays et aussi qu’ils proposent des solutions face aux défis auxquels le pays est confronté. C’est pourquoi on a organisé un concours. Nous avons lancé un formulaire en ligne. 200 jeunes ont postulé. Parmi ces 200, nous avons sélectionné pour la phase finale du concours 20 jeunes. Ces jeunes ont compéti ici et nous avons finalement attribué trois prix. Ces 20 jeunes qui ont été sélectionnés, pour nous c’est une sorte de vitrine, ce sont des ambassadeurs pour la jeunesse guinéenne. Et, nous allons organiser une exposition avec leurs photos, leurs idées ; et, nous allons inviter d’autres jeunes pour qu’ils viennent s’inspirer » expliqué Mamadou Alpha Diallo.

Parmi les trois lauréats de cette première édition du concours IDIMI, c’est  Oumou Kaïry Baldé, qui a occupé la 1ère place. Elle a bénéficié d’un chèque de 7 000 000 de francs guinéens. Un motif de joie et de motivation pour elle.

Oumou Kaïry Baldé, lauréate du 1er Prix du Concours IDIMI

« L’émotion est très énorme. Je suis très contente de l’initiative et je m’en vais remercier les organisateurs et toutes les personnes qui ont accepté d’accompagner l’initiative afin d’inviter les jeunes autour des thématiques assez intéressantes qui peuvent quelque part résoudre certains problèmes que nous rencontrons dans la société guinéenne. Je suis en train de concrétiser l’idée en projet et de créer une plateforme du commerce pouvant connecter les femmes agricultrices de Guinée, afin de les aider à trouver plus de marché, réduire les pertes qu’elles enregistrent et les ventes dérisoires qu’elles font. Ce prix, je vais le mettre dans mes activités. Je suis en train de passer à l’étape de prototypage de mon projet. Donc, j’ai besoin de fonds. Ces 7 millions seront consacrés à mes activités, » a-t-elle indiqué.

De son côté, pour avoir occupé la deuxième place de ce concours, Ismaël Nabé a reçu 4 millions de francs guinéens. Et, il promet de les utiliser à bon escient dans le cadre de la matérialisation de son projet.

Ismaël Nabé, lauréat du 2ème prix concours IDIMI

« C’est un grand plaisir en parlant de ce prix. On va dire que ça montre aux enfants qu’il y a des gens pour écouter les jeunes guinéens. Parce qu’il y a des millions, au-delà de moi, qui ont des idées plus radieuses et innovantes. Mais, ils n’ont pas toujours la latitude, des espaces ou des plateformes comme ce qu’ABLOGUI a fait pour les permettre d’exprimer leurs idées. Alors, cette chance nous a été accordée, je pense qu’il était important pour nous de donner le meilleur de nous-mêmes pour vraiment être écouté pertinemment. Tous ceux qui ont perdu n’ont pas démérité et ceux qui ont gagné aussi ne sont pas les plus méritants. Je pense qu’ici, c’est la force des idées qui a parlé. Je pense que je  vais utiliser à bon escient cette somme dans le cadre de la matérialisation de ce projet », a dit Ismaël Nabé.

Pour sa part, la troisième de ce concours IDIMI, Simonne Koumba Camara, lauréate du 3ème prix Concours IDIMI, a fait savoir que c’est grâce à sa persévérance qu’elle a bénéficié de ce prix. 

Simonne Koumba Camara, lauréate du 3ème prix Concours IDIMI

« Je déborde de joie, je remercie les initiateurs, ABLOGUI et tous ses partenaires. Merci vraiment de donner la chance à la jeunesse guinéenne de s’exprimer. Là, on sent que nos jeunes ont du talent. L’idée qui m’a mené à gagner ce prix, c’est la contre les adductifs à la pâte d’arachide dans la commune urbaine de Kankan. Je suis transformatrice, j’encadre les femmes transformatrices ; et, si je vois une telle pratique qui n’est pas bonne pour la santé des consommateurs, je dois lutter contre ça.  Au début je n’ai pas considéré, j’ai postulé à la hâte. Et certaines personnes m’ont découragé, que la pâte d’arachide n’est pas un produit important. C’est une mission et ça me passionne déjà» a-t-elle indiqué.

Mohamed Guéasso Doré pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin