Elhadj Abdourahmane Diallo

Comme annoncé précédemment, le procès des présumés auteurs de l’enlèvement, la séquestration et l’assassinat d’Elhadj Abdourahmane Diallo, plus connu sous le nom d’Elhadj Doura, s’est poursuivi ce lundi, 12 juillet 2021, au tribunal de première instance de Dixinn. Cette audience a été consacrée en grande partie à la déposition de l’accusé Idrissa Diallo, poursuivi pour recel dans cette affaire.

Le jeune homme a reconnu avoir reçu et gardé 99 mille sur les 100 mille dollars payés comme rançon par la famille d’Elhadj Doura, en vue d’obtenir sa libération. Mais il assure qu’il n’est nullement impliqué dans l’enlèvement, la séquestration et l’assassinat de l’opérateur économique. Idrissa Diallo dit avoir gardé cet argent « de bonne foi » à la demande d’Elhadj Mamadou Diallo (le cerveau présumé de cette affaire) sans savoir que sa provenance était illicite.

Selon lui, il a connu Elhadj Mamadou Diallo en 2009, alors que ce dernier était distributeur de riz et de la tomate importés, et qu’il n’imaginait pas un seul instant que celui-ci faisait des enlèvements. « J’ai appelé 32 fois Elhadj Mamadou Diallo pour qu’il puisse venir récupérer son argent, mais en vain. Finalement son numéro ne passait même pas. Je gardais cet argent de bonne foi, parce que je ne savais pas qu’il provenait d’une affaire louche », a-t-il dit, ajoutant qu’il avait déjà rendu le montant en question à son propriétaire, avant son interpellation.

Après Idrissa Diallo, un autre accusé, Thierno Mamadou Kann, est passé à la barre. Mais peu après sa comparution, le tribunal a renvoyé l’audience au 26 juillet prochain pour la suite des débats.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/664413227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin