Makanera Kaké

Invité de Guineematin.com ce premier jour d’activité de l’année (ce mercredi 02 octobre 2018), monsieur Alhousseiny Makanera Kaké, ancien ministre de la Communication d’Alpha Condé, ancien porte parole de l’opposition républicaine et président du parti FND, a salué l’adoption du code civil révisé, notamment en sa partie qui porte sur la polygamie. 

Tout d’abord, notre invité a rappelé que le code civil guinéen a été calqué sur le code civil français, alors que nous n’avons pas les mêmes réalités sociales et surtout culturelles. « Moi-même, je suis polygame. Mais, en France, on peut laisser sa femme, prendre un scooter et aller rejoindre une autre sans problème. C’est à dire qu’on a une femme et plusieurs maîtresses ! Or, chez nous, ce n’est pas acceptable. Et, quand on a une fille, on ne veut pas la voir faire des enfants si elle n’est pas mariée… Donc, cette loi aide plus les femmes que les hommes puisque quand un homme est polygame, la deuxième, la troisième et la quatrième aussi sont des femmes », a ajouté l’ancien ministre de la Communication.

Makanera Kaké

Pour Makanera Kaké, les femmes qui s’opposent à la polygamie ne pensent qu’à elles et elles ne pensent pas autres qui n’ont pas trouvé de maris et qui aimeraient pourtant faire des enfants sans craindre d’être mal perçues dans la société et la religion. « Chacune parle comme si on parlait de sa coépouse qui la trouve dans le foyer de son mari. Mais, elles doivent savoir que ça n’arrive pas qu’aux autres et se mettre dans la peau de celles qui rejoindront le foyer comme deuxième, troisième ou quatrième épouse. Donc, les femmes doivent savoir que la polygamie aide les femmes à avoir des maris », a dit Makanera Kaké.

A suivre !

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin