Le procès du représentant de l’entreprise de transfert d’argent « Sabadou Transfert » à Tokounou s’est ouvert hier, mercredi, 02 janvier 2019 devant le TPI de Kankan. Mohamed Lamine Bérété est poursuivi pour complicité de vol d’un montant de 76 millions de francs appartenant à son employeur. Il a plaidé non coupable, jurant qu’il est innocent dans cette affaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Cette affaire remonte au mois d’août 2018. Dans la nuit du 09 août, un groupe d’individus s’est introduit au domicile de Mohamed Lamine Bérété dans la sous-préfecture de Tokounou. Ils l’ont ligoté et ont emporté un montant de 76 millions de francs appartenant à l’entreprise de transfert d’argent « Sabadou Transfert » dont il était le représentant dans cette localité située à plus de 95 kilomètres de la ville de Kankan.

Après le vol, le PDG de l’entreprise, Mory Kourouma, a porté plainte contre son employé qu’il accuse d’avoir agi en complicité avec les voleurs. Arrêté et écroué, le prévenu a comparu ce mercredi devant le tribunal de première instance de Kankan. A la barre, Mohamed Lamine Bérété a balayé d’un revers de la main les accusations qui pèsent contre lui. Il explique qu’il était en plein sommeil lorsque les voleurs se sont introduits dans sa maison et l’ont ligoté avant de prendre l’argent pour s’enfuir.

Après l’audition du prévenu par le tribunal, la défense a relevé l’absence du plaignant dans la salle et a réclamé la mise en liberté sous contrôle judiciaire de Mohamed Lamine Bérété. Une demande à laquelle s’est opposée la partie civile. Cette dernière a sollicité le maintien du prévenu en détention et le renvoi de l’audience à une date ultérieure pour permettre la comparution du plaignant.

Le tribunal a accédé finalement à la demande de la partie civile en renvoyant l’affaire au 16 janvier 2019 pour la comparution du plaignant Mory Kourouma.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin