Comme annoncé précédemment, la coalition des partis alliés à la mouvance présidentiel était ce jeudi, 14 Mars 2019, au palais du peuple pour réaffirmer sa disponibilité et exprimer son « soutient et sa volonté inébranlable » d’accompagner le président Alpha Condé dans ses projets, « en toute circonstance et à tout moment », jurent les leaders de ces petits partis.

Seulement, les organisateurs ont été contraints d’écouter leur cérémonie par une protestation de jeunes. Ceci, après le fameux discours d’un certain Bemba Traoré, vice-coordinateur de la COPAM. Un discours dans lequel l’ultime message qui ouvre la boite à pandore (la révision de la constitution pour ouvrir le boulevard à un troisième mandat pour Alpha Condé) a été prononcé.

« Au regard des immenses œuvres d’édification accomplies, la COPAM ne ménagerait aucun effort pour être à vos côtés dans le projet de la réforme de notre constitution pour que les guinéens puissent aller de l’avant sous votre leadership », a déclaré le porte-parole de ces partis, un certain Dr Bemba Traoré.

Alors que les réjouissances commençaient sous les ovations, des jeunes protestataires, opposés à toute modification de la constitution, ont mis le pied dans le plat de la COPAM. « Nous ne voulons pas d’un troisième mandat. Deux mandats, ça suffit ! », scandaient-ils entre autres.

Guineematin.com vous propose de suivre cette vidéo où les jeunes protestataires dansent au rythme de leurs propres slogans, hostiles à un troisième mandat en Guinée.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin