Le député uninominal de Pita, honorable Mamadou Diouldé Sow, initiateur du rassemblement des militants et responsables de son parti organisé mercredi, 17 avril 2019, au siège de la fédération UFDG de la préfecture a déclaré à la presse locale avoir investi près de 35 millions de francs guinéens sur fonds propres dans les préparatifs de ce meeting d’information et de sensibilisation des populations locales. Cette rencontre politique vise exclusivement à obtenir un boycott du tournoi de reconnaissance du Fouta au président Alpha Condé, piloté par le ministre de la jeunesse, Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

L’honorable Mamadou Diouldé Sow est resté longtemps absent de sa circonscription électorale. Il aurait fallu le battage médiatique autour du tournoi de reconnaissance du Fouta au président Alpha Condé, organisé par le ministre de la Jeunesse, Mouctar Diallo, président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) pour que le parlementaire rentre en catastrophe à Pita, motivé par une ferme volonté de démontrer que sa préfecture reste et demeure un bastion imprenable de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

« La vérité est facile à dire. Il y a une seule vérité et plusieurs mensonges. Pita reste toujours un bastion imprenable de l’UFDG ! Pita est de l’opposition républicaine et Pita a toujours été un rempart pour tout ce qui est lutte pour l’instauration de la démocratie en Guinée. Et, Pita vient de le prouver encore. Mouctar est venu à Pita avec des personnes pour faire de la mamaya dans les terrains ; et, il repartira avec ses gens et laisser Pita tranquille. Toutes les sous-préfectures sont là, les notables, tout le monde est là, on dit non à Mouctar, non à son initiative et non à tout ce qui est 3ème mandat ou changement de la constitution. Je vous rassure qu’aucun élu de l’UFDG dans les collectivités n’est monté dans le bateau de Mouctar. C’est pourquoi, tous les maires et l’ensemble des élus sont là. À Maci par exemple, Mouctar est allé avec 512 personnes ; et, il a quitté avec les 512, laissant Maci tranquille. Tout le monde est venu pour dire  »c’est faux, nous ne sommes pas dedans » », a rassuré le député uninominal de Pita.

En sa qualité d’organisateur de la rencontre, honorable Mamadou Diouldé Sow estime avoir réussi à mobiliser entre 800 et 1000 personnes venues de toutes les collectivités de la préfecture pour écouter les différents discours caustiques prononcés contre l’initiative de Mouctar Diallo par les cadres de l’UFDG.

A rappeler que la grande finale de ce tournoi de football en guise de reconnaissance du Fouta au président Alpha Condé est prévue demain, samedi 20 avril 2019, au stade préfectoral de Pita. Reste à savoir si le meeting de l’UFDG va être suffisant pour éloigner effectivement les citoyens et le public de cet évènement sportif doublé d’une grande portée politique.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin