Le quotidien national Horoya a célébré hier, jeudi 18 avril 2019, le 58ème anniversaire de sa création. Organisée au siège du journal, à Kaloum, la cérémonie a été présidée par Alpha Condé. Et à cette occasion, le chef de l’Etat guinéen a annoncé un important geste qu’il a fait en faveur du Horoya et de l’AGP, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Mamady Wasco Keïta

Dans son discours de bienvenue, Mamady Wasco Keïta, directeur général du journal Horoya, a dit être animé de deux sentiments en ce 58ème anniversaire de la création du quotidien national. « Le premier sentiment, c’est celui de la joie qui accompagne cette célébration. De l’autre côté, le journal Horoya bat de l’aile. Pour avoir passé toute ma vie professionnelle pour la plupart ici à Horoya, j’ai connu Horoya par le passé. Mais aujourd’hui, son état actuel ne peut pas honorer quelqu’un.

C’est pourquoi, je me dis que nous avons beaucoup de défis devant nous, pour vraiment mettre Horoya en orbite. Ces défis, c’est régler la question d’imprimerie, régler la question d’intrants, régler la question de parution pour que Horoya soit un quotidien au sens réel du terme », a-t-il fait remarquer.

De son côté, le ministre de l’Information et de la Communication a salué la présence du chef de l’Etat à cette cérémonie. « La présence du président de la République dans nos murs, témoigne à suffisance son attachement au patrimoine culturel et historique de la République de Guinée. Parce qu’il est vrai que le quotidien national Horoya fait partie du patrimoine culturel et historique de la Guinée.

En témoignent à suffisance les différentes Unes qui constituent les archives qui sont aujourd’hui disposées dans des conditions assez précaires et qui ont aussi fait échos à l’ensemble des installations du quotidien national Horoya, qui se trouve malheureusement dans une situation de parfaite déliquescence.

Et, nous avons bon espoir grâce à son leadership et à son soutien indéfectible, que la nouvelle équipe qui a été installée à la tête de ce journal, quotidien national, à la suite de ses devanciers, ne ménagera aucun effort pour remettre ce quotidien national et historique sur pied », a-t-il espéré, promettant l’appui de son département audit journal.

Dans son discours réponse, le président de la République, a commencé par saluer le travail de ce journal qui a su résister, malgré les maigres moyens mis à sa disposition. Ainsi donc, pour encourager la nouvelle direction du Horoya et celle de l’AGP (Agence Guinéenne de Presse) à travailler davantage, il a annoncé la mise à leur disposition de moyens financiers et techniques, nécessaires à leur bon fonctionnement.

Alpha Condé

« Nous allons donner un milliard et une pick-up à Horoya et un milliard et une pick-up à l’AGP. Mais, il y a une condition : il faut que désormais ils soient à la hauteur et qu’ils ne me disent pas qu’il n’y a pas d’argent. S’ils remplissent les conditions, il y aura d’autres choses qui viendront dans le panier. Mais, il faut qu’ils montrent d’abord qu’ils méritent ce qu’on leur a donné.

Il faut qu’on donne quand même les moyens à la presse nationale pour être à la hauteur de son rôle, d’informer les populations de façon objective, sans parti pris, mais de façon objective, en disant la vérité. C’est ça leur rôle parce que les journalistes doivent servir à l’éducation des populations, surtout que 70% de la population est jeune, elle ne connait pas l’histoire de la Guinée, elle ne connait pas le passé ».

Enfin, le Professeur Alpha Condé a demandé aux promoteurs du journal Horoya de bien tenir « vos archives pour que les étudiants qui veulent faire des tests puissent les consulter sans aucune difficulté. Mais le mieux, c’est les numériser. Parce que nous sommes à l’époque des nouvelles technologies », a-t-il dit.

A noter que cette cérémonie a été marquée par la remise de satisfécits aux cadres qui se sont illustrés lors de leur passage au journal Horoya.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin