Les messages de sensibilisation et d’exhortation n’ont pas manqué à l’occaion de la célébration de l’Aïd El Fitr, la fête marquant la fin du Ramadan, ce mardi, 04 juin 2019, à Conakry. A Bantounka 2, dans la commune de Ratoma, l’imam a appelé notamment à l’amour de son prochain et à l’entraide pour le développement de la Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

C’est Thierno Abdoulaye Diallo, 3ème imam de la mosquée de Bantounka 2, qui a conduit la prière de l’Aïd ce mardi dans ce quartier. Dans son sermon, le leader religieux a appelé d’abord les fidèles musulmans à ne pas reprendre le chemin de l’illicite après la fin du Ramadan.

« Aujourd’hui c’est la fête. Fête signifie faire du bien pour son prochain, cultiver la fraternité et l’amour, s’entraider. Voilà ce à quoi on doit s’atteler aujourd’hui. Il ne s’agit pas d’aller dans les bars, boire de l’alcool ou fumer de la cigarette. Durant le mois de Ramadan on faisait ici nos prières, on lisait et interprétait le coran pour adorer Dieu, donc ne gâtons pas cela parce qu’on est content de la fête », a lancé l’imam devant une foule qui l’écoutait.

Poursuivant, le leader religieux a souligné que « la paix dans le pays dépend du comportement de chacun de nous. Aimons-nous pour que le créateur ait pitié de nous. Prions pour la paix dans ce pays. Cultivons l’unité et bannissons l’ethnocentrisme pour aspirer à un développement équilibré et harmonieux, pour que Dieu nous épargne des guerres fratricides et des calamités comme ce qu’on a vu ailleurs », a-t-il exhorté.

A noter que cette prière a connu une forte mobilisation des fidèles musulmans et s’est déroulée dans une grande ferveur.

Touré Amadou Oury pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin