Recrutés en début d’année pour pallier l’absence des titulaires qui étaient en grève, les enseignants contractuels continuent de se battre pour leur intégration à la fonction publique. Ceux de Siguiri menacent même de boycotter les examens nationaux de cette année si le gouvernement refuse de les engager jusque-là, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Après avoir mené plusieurs démarches sans succès, les enseignants contractuels d’Etat de Siguiri ont tenu une assemblée générale ce jeudi, 06 juin 2019, pour plancher autour de leur revendication. Au cours des échanges, Dourah Keïta, le coordinateur préfectoral de la structure qui défend la cause de ces contractuels d’Etat, a appelé ses collègues à rester mobilisés pour continuer le combat. Il n’exclut pas, au cas échéant, de boycotter les examens nationaux à venir.

« Nous avons un gouvernement qui ne fait que nous diviser pour gagner, restons unis jusqu’à notre engagement à la fonction publique. Nous avons rencontré le ministre plusieurs fois, les sages de Kankan, il paraît que le président sera à Kankan le 8 juin, nous voulons le rencontrer en personne ce jour. Nous ne voulons plus de promesses, nous voulons être engagés. Si rien n’est fait d’ici le mois juillet, les examens nationaux seront boycottés à Siguiri », a-t-il prévenu.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin