L’affliction est totale ce vendredi, 14 juin 2019, au marché de Lambanyi, dans la commune de Ratoma. Cela, suite au déguerpissement de plusieurs occupants des lieux. Plusieurs conteneurs, hangars et baraques ont été détruits, entraînant d’importantes pertes pour leurs propriétaires, inconsolables, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Cette opération a démarré tôt ce vendredi. Un bulldozer est venu raser une partie du marché de Lambanyi. Selon nos informations, le domaine en question appartient à un opérateur économique de la place. Ce dernier aurait tenté pendant plusieurs années de récupérer son terrain, mais en vain. Cette fois, il a décidé de passer à la vitesse supérieure, avec bien sûr la bénédiction des services de l’Etat, dont les forces de l’ordre.

Les propriétaires des conteneurs qui se trouvent sur le domaine et certains jeunes ont tenté de s’opposer à l’opération. Des heurts les ont opposés aux services de sécurité, qui ont fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser. Le déguerpissement est allé à son terme, causant d’importantes pertes pour les vendeurs qui avaient leurs marchandises stockées dans les conteneurs.

« Je demande à Alpha Condé de venir au marché de Lambanyi »

Pour protester contre cette situation, plusieurs femmes sont parties investir la route. Elles y ont érigé des barricades, empêchant pendant un long moment, la circulation sur le tronçon Lambanyi-Enco5. Il a fallu l’intervention des gendarmes pour les chasser des lieux et libérer la route.

Interrogée sur cette situation, Thérèse Yomalo, une des victimes de ce déguerpissement, dit avoir perdu trois conteneurs et tout leur contenu. Elle interpelle le président Alpha Condé sur cette situation. « J’ai été surprise de voir les gendarmes ici aujourd’hui avec une machine qui est venue détruire nos places. Il paraît que des gens sont venus ici pour mettre des croix sur les places à déguerpir, mais moi je n’étais pas là, j’étais à Coyah.

J’avais trois conteneurs ici avec des marchandises à l’intérieur : il y avait de l’huile, des calebasses et des poulets dans ces conteneurs. Tout cela est parti, j’ai tout perdu parce qu’ils ont tout gâté. Maintenant, je demande au président Alpha Condé de nous aider. Parce qu’on n’a plus de places et non plus de marchandises. Si tu dis à quelqu’un de quitter là où il se débrouille pour avoir quelque chose, tu dois lui trouver une autre place. Je demande à Alpha Condé de venir au marché de Lambanyi, il va voir personnellement le drame causé ici », a lancé cette dame.

Assiatou Diallo, une autre victime, a expliqué qu’elle était à la maison lorsqu’elle a appris que ce déguerpissement est en cours au marché de Lambanyi. « Après, on est venu trouver effectivement qu’ils sont en train de casser. Nous, on avait des hangars ici, dans lesquels on avait des machines pileuses de maïs, d’arachides grillées et de maniocs, mais ils ont tout gâté. Il y a longtemps que mon mari a acheté notre place avec les responsables du marché, mais si on nous avait dit que les gens allaient venir casser ici aujourd’hui, on allait venir pour au moins faire sortir nos biens. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Maintenant on ne peut rien », a-t-elle dit.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622919225 / 6669192225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin