Communiqué : Conformément aux règles du Code minier de la République de Guinée, le Consortium SMB-Winning a versé des compensations pour 3 milliards de francs guinéens vendredi 14 juin à 45 personnes vivant dans les districts de Sarabaya, Songolon et Diassiya, sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

Ces compensations s’inscrivent dans le cadre de la construction d’une ligne de chemin de fer reliant Dapilon (Boké) à Santou (Télimélé) sur une distance de 135km.

Lors de la cérémonie, les autorités locales, un huissier de justice, des cadres des services techniques, des délégués de la Société d’Expertise Environnementale et Sociale (SEES) étaient présents.

Pour les représentants des autorités locales, ces compensations sont une opportunité, insistant sur la gestion pragmatique et rationnelle des fonds alloués au titre de la compensation. C’est le seul moyen de contribuer de manière durable au développement des différentes localités. Il faut d’emblée préparer l’après-mine avec des projets générateurs de ressources.

Ansoumane Zito Koumbassa, maire de la commune rurale de Kolaboui, a déclaré : « Cet argent ne doit pas servir pour des mariages ou pour l’achat de motos, mais permettre d’investir dans des projets qui vont permettre d’enrichir la communauté et favoriser le développement. C’est uniquement comme cela que nous pouvons préparer l’avenir ».

Le sous-préfet de Kolaboui, Mamadouba Yakha Camara, a insisté sur le fait que ces fonds doivent participer à la valorisation du potentiel agricole de la Guinée et lutter ainsi contre la malnutrition. L’accompagnement offert par la SMB est une grande chance pour mener à bien de nouveaux projets agricoles, comme le Consortium le fait avec des cultures innovantes sous serre dans le district de Malapuya.

Communiqué transmis par le consortium SMB-WINNING

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin