Comme partout en Guinée, les épreuves théoriques des examens de sortie des élèves des écoles techniques et professionnelles ont été lancées ce lundi, 24 juin 2019 à Kankan. A Kankan, c’est le ministre de l’éducation nationale et l’alphabétisation, en séjour dans la région, qui a présidé le lancement officiel de ces épreuves dans l’enceinte de l’école professionnelle Ho-Chi-Minh, en présence des autorités régionales et préfectorales. Mory Sangaré a mis l’occasion à profit pour s’adresser aux candidats, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

C’est à 8h 30 que l’enveloppe contenant le sujet de Français a été ouverte par le ministre Mory Sangaré dans la salle numéro 1 de ce centre. Après cet acte symbolique, il s’est adressé aux candidats en ces termes : « j’ai été appelé par le ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Dr Lansana Komara, pour lancer la première épreuve de l’examen de sortie des écoles professionnelles.

Nous profitons de l’occasion pour vous féliciter, pour avoir tout mis en œuvre pour être à ce niveau de formation. Nous espérons aussi que vous n’allez compter que sur vos compétences, que chacun ne comptera que sur sa valeur intrinsèque. C’est par cette voie que le chemin pourra trouver de l’emploi. Je compte entièrement sur vous », a dit le ministre.

Après ce lancement officiel, Mory Sangaré et la délégation qui l’accompagne ont sillonné l’ensemble des salles de classe de ce centre d’examen. Partout, il a véhiculé le même message d’encouragement au travail et au sérieux à l’endroit des candidats. Des candidats qui se prêts à affronter les épreuves. C’est le cas de Mahamoud Kaba.

« Nous nous sommes bien préparés pour affronter cet examen. Parce que nos professeurs ont été vraiment ponctuels, ils nous ont donné les méthodes de travail, ils nous ont expliqué comment on doit travailler. Et puis, on a fait des cours pratiques, on a suivi des stages aussi avec nos différents maitres. Donc, je sais que les épreuves seront à notre portée », estime ce candidat.

A noter qu’ils sont 1680 candidats, issus des filières : ENI, santé, mécanique auto, maçonnerie, menuiserie, électricité, chaudronnerie et plomberie, à affronter ces épreuves théoriques dans la région. Ils sont répartis dans cinq centres d’examen.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA, pour Guineematin.com
Tél : 00 224 627 24 13 24

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com