Les quarts de finale de la CAN 2019 ont démarré ce mercredi, 10 juillet, en Egypte. Parmi les constats qui attirent les attentions depuis le début de cette compétition continentale, c’est le fait que la plupart des télévisions privées de la sous-région ouest-africaine, si ce ne sont pas toutes, ne diffusent pas les matchs. Qu’est-ce qui explique cette situation ? Guineematin.com a cherché à avoir une réponse à cette question.

Une compétition de football comme la Coupe d’Afrique des Nations est une occasion pour les médias, particulièrement les chaînes de télévisions, de marquer des points, mais aussi d’accroître leurs revenus. En effet, les matchs de football rapportent une grande audience, et par conséquent, des marchés publicitaires. Car, les entreprises profitent aussi des moments de matchs pour communiquer. Toute chaîne de télévision souhaite donc être rendez-vous d’un tel événement.

Mais, ce ne sont pas toutes qui ont cette possibilité. Car pour diffuser les matchs de la CAN, il faut absolument avoir les droits de retransmission. Ce qui n’est pas donné à tout le monde. Cette année, la Confédération Africaine de Football (CAF) a fixé les droits de retransmission télé à 250 000 dollars pour les pays de l’Afrique sub-saharienne. Une somme loin d’être abordable pour bon nombre de médias du contient.

Conséquence, la plupart des télévisions privées de la sous-région ouest-africaine, pour ne pas dire toutes, ne diffusent pas les matchs de la CAN Egypte 2019, puisque n’ayant pas acquis les droits de retransmission. En Guinée, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso etc., seuls les médias d’Etat et les chaînes internationales retransmettent les matchs en direct. Aucune télévision de ces différents pays n’a pu acheter les droits avec la CAF.

Ce qui démontre le manque de moyens dont souffre la plupart des médias privés de la sous-région. Car la publicité qui est leur principale source de revenu est, dans la plupart des cas, rare. Une situation qui limite leurs performances de ces et les empêche de concurrencer les médias internationaux.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin