A peine arrivé à la radio Horizon Fm, ta célèbre chanson « MANSABA » berce mon oreille. Alors que je te croyais dans les studios, on m’annonçait plutôt ta disparition, la veille. Subitement les meilleurs souvenirs me reviennent, à commencer par notre première rencontre en 1998.

Je m’en souviens comme si c’était aujourd’hui : En compagnie de feu DIOULDE SALL tu arrives dans son bureau de Directeur Général de l’Office de la radiodiffusion télévision guinéenne. Bien sûr que ton visage m’était familier grâce à la petite lucarne et tes chansons empreintes de sages paroles.

Les échanges furent brefs mais remplis de cordialité. Et depuis mous nous admirions réciproquement. La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était chez moi.

Avec feu Abass Bangoura, le roi du « Founkadi », nous avons passé une journée agréable.

Ce jour-là tu m’as redit toute ton admiration et j’en ai dit autant envers toi.
Tu retournes à Dieu en ce mois pluvieux. Qu’il t’accorde son pardon et te réserve son paradis éternel.

Amen !

Boubacar Yacine Diallo journaliste –écrivain

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin