A la veille de la fête de Tabaski 2019, les citoyens de la commune urbaine de Labé sont confrontés à la flambée des prix qui montent comme une flèche sur le marché de bétail où l’animal se négocie entre un million et 1 million 500 mille francs guinéens, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers le reportage vidéo ci-dessous.

Rencontré le mercredi dernier, 07 août, au parc à bétail de la commune urbaine de Labé, un citoyen a acheté, malgré lui, une chèvre à un million de francs guinéens. « Nous sommes venus que les prix sont élevés. Ils vendent entre un million et 1 million 500 mille francs guinéens. C’est trop cher. On aurait souhaité que les prix soient fixés à 500 mille ou 600 mille. C’est ce qui peut arranger les citoyens » a-t-il déclaré sous le couvert de l’anonymat.

Les vendeurs de bétail de la commune urbaine de Labé accusent leurs fournisseurs en zone rurale d’avoir augmenté les prix de façon démesurée, surtout pendant cette période où la demande est forte. « Nos clients qui viennent nous vendre les bêtes ici ont attendu à l’approche de la fête pour augmenter les prix de façon démesurée » se justifie, un jeune vendeur de bétail, Talibé Diallo, diplômé en droit.

Par ailleurs, les vendeurs de bétail de la commune urbaine de Labé disent être confrontés à un problème d’espace pour implanter leur marché. « Nous sommes ici sur la route. Je demande aux autorités du pays de nous aider à trouver une place, où nous allons nous installer définitivement en vue de vendre le bétail aux citoyens » ajoute un des responsables de la corporation, Mamadou Diouma Diallo.

Pour avoir une idée de ce que représente cette fête pour les musulman, il suffit de lire cette parole du prophète : « Il n’y a pas une œuvre plus agréable auprès de Dieu que l’homme puisse accomplir le jour du sacrifice que de sacrifier une bête. Celle-ci est amenée le jour de la résurrection avec ses cornes, ses poils et ses sabots ; son sang atteint une place élevée auprès de Dieu, avant même qu’il ne touche le sol. Réjouissez-vous-en ! ».

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Contacts : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin