Chérif Bachir Haidara, secrétaire général de la section du RPG Télimélé 2
Chérif Bachir Haidara, secrétaire général de la section du RPG Télimélé 2

Depuis longtemps, une crise sans précédent mine deux sections du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) dans la commune urbaine de Télimélé. Une tentative d’unification des sections de Télimélé 1 et de Télimélé 2 en une fédération au niveau local est à la base de la discorde entre les deux camps, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Face aux multiples péripéties rencontrées par les différents acteurs dans la mise en œuvre de cette initiative et pour pérenniser la cohésion au sein du parti au pouvoir, l’affaire est restée longtemps en suspens.

En effet, une nouvelle faisant état du limogeage de Chérif Bachir Haidara, secrétaire général de la section RPG de Télimélé 2, s’est propagée dans la cité comme une traînée de poudre. Cette rumeur a été colportée après une réunion tenue dans la journée d’hier vendredi, 23 août 2019, au siège de la première section avec des missionnaires venus de Conakry.

Interrogé par le correspondant local de Guineematin.com sur le sujet, Chérif Bachir Haidara, le principal concerné dans cette affaire, dit ne pas être inquiet et accuse un certain Foumba Touré d’être à l’origine de ce qu’il qualifie de manœuvres. « Il y a effectivement eu tentative de déstabilisation de la section de Télimélé 2 pour parachever les œuvres de Foumba Touré, missionnaire technique du RPG qui vient souvent à Télimélé. Dans le but de restructurer le parti, Foumba Touré a inscrit Ibrahima Sory Keita à la tête de la section Est et Mamadou Dian Baldé à la tête de la section Ouest et il a déposé les documents à Conakry. Nous avons écrit à Conakry pour protester, et Conakry l’a instruit de venir installer la section 2 comme il a fait avec la première section. Mais, Foumba Touré persistait toujours pour que je sois remplacé et c’est ainsi que nous sommes allés à Conakry où nous avons rencontré le bureau politique national qui nous a entendu et nous a donné satisfaction et nous sommes revenus ragaillardis », a expliqué Chérif Bachir Haidara.

Parlant de ce qui s’est produit hier vendredi, son « remplacement », Chérif Bachir Haidara dit ne pas se sentir menacé par ces « manœuvres ». « Avant-hier, pendant que j’étais dans mon village à Sokoliba, une mission est venue de Conakry et a tenu une réunion avec certains du RPG. Ils ont sorti des documents disant qu’on m’a remplacé par Mamadou Dian Baldé. Après un échange avec certains cadres du bureau politique national et même avec les missionnaires, ces derniers ont dit que désormais, ils n’ont aucun interlocuteur de la section 2 que moi Cherif Bachir Haidara. Je ne me sentirais pas menacer parce que ceux qui doivent me menacer, c’est les fils de Télimélé, pas les autres. Je suis le secrétaire général de la section 2, c’est moi qui ai amené le RPG de 5% à 35% à Télimélé pendant les élections. J’en suis fier », a-t-il laissé entendre.

Joint au téléphone, le missionnaire venu de Conakry, un certain Keita, n’a pas voulu faire de commentaires sur la question.

A suivre!

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tel: 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin