Kassory Fofana : Alpha Condé « prendra acte de l’expression massive du peuple »

Comme annoncé précédemment, le pouvoir guinéen a répondu au FNDC qui a manifesté la semaine dernière contre le changement de l’actuelle Constitution qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Les autorités ont organisé une réception du chef de l’Etat, qui rentrait d’un séjour à l’étranger. Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées devant l’aéroport de Conakry pour accueillir Alpha Condé et accompagner son cortège jusqu’au palais du peuple.

Une mobilisation saluée par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, qui s’est exprimé au micro d’un reporter de Guineematin.com à l’aéroport international de Conakry-Gbessia. Le chef du gouvernement guinéen parle d’une « expression massive » du peuple de Guinée qui devrait permettre au président de la République de décider de la nécessité d’aller ou non vers un référendum constitutionnel.

« Il y a une partie des Guinéens qui dit non à la nouvelle Constitution, il y a une bonne partie qui dit oui à la nouvelle Constitution. Je crois que le retour du président de la République donne l’occasion à ceux qui pensent qu’il faut aller à la nouvelle Constitution de s’exprimer, d’apporter leur soutien. N’oubliez que les consultations que j’ai dû mener n’ont pas encore de réponse du président. Il a pris acte des avis des uns et des autres, il a pris acte même loin du pays, de l’expression à travers des manifestations jugées grandioses de l’opposition pour dire non. Il prendra acte aujourd’hui de l’expression massive que vous venez de voir, encore plus massive que ce qu’on a vu la semaine dernière, qui dit oui à la nouvelle Constitution. Dans ses prérogatives constitutionnelles, dans sa sagesse, il prendra la décision qui convient pour la Guinée », annonce Kassory Fofana.

En attendant la décision d’Alpha Condé, son Premier ministre a un message pour les Guinéens. « D’abord, j’adresse mes condoléances les plus attristées aux familles éplorées dans les dernières violences (les manifestations appelées par le FNDC et interdites par les autorités, ndlr). Nous avons des morts, couchés à l’hôpital, ça ce n’est pas la démocratie. Il faut que les Guinéens se ressaisissent, qu’on renonce à la violence, qu’on s’exprime par la voie démocratique. Mon message aux Guinéens, c’est l’appel à la sérénité, à la fraternité pour que rien, surtout pas la violence politique ne détruise le socle de la société guinéenne, le socle de l’unité de la nation », a-t-il lancé.

A noter que le président Alpha Condé ne s’est pas exprimé à l’occasion cette réception, organisée dans le but de prouver surtout à l’opinion internationale qu’il a encore des partisans qui soutiennent son projet de nouvelle Constitution qui lui ouvrirait la voie à un troisième mandat. Il n’a pas tenu de discours officiel et n’a pas non plus accordé d’interview aux médias.


Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. 621090818

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS