L’ancien attaquant international guinéen, Ibrahima Yattara, est à Conakry dans le cadre d’un tournoi de détection de jeunes talents. Une initiative qu’il met en œuvre avec des clubs turcs. Les jeunes qui auront la chance d’être retenus à l’issue de cette détection vont rejoindre la Turquie où ils auront l’occasion de poursuivre leur carrière de footballeur. Une façon pour l’ancien sociétaire de Trazonspor, club de première division turque, d’aider les jeunes joueurs guinéens à réussir.

« Depuis 5 ans je ne suis pas venu en Guinée, je passais mes diplômes d’entraîneurs. Je suis venu pour aider les jeunes guinéens. Je ne souhaite pas voir des jeunes talents passer par la méditerranée dans l’espoir d’aller revendre leur talent. Je veux à ma façon, faciliter un pont entre la Guinée et l’occident surtout la Turquie que je connais très bien, afin de permettre aux jeunes talents guinéens de s’exprimer ailleurs. Je tiens vraiment à voir des jeunes réussir dans ce projet, c’est pour cela que j’ai préféré en personne être là », a indiqué Ibrahima Yattara.

La première édition de ce tournoi de détection va se dérouler du 09 au 11 novembre 2019, au stade du 28 septembre. Y prendront part, les équipes réserves des clubs de ligue 1 et 2, et quelques académies de la capitale guinéenne. En plus de cette initiative, Yattara entend faciliter un partenariat entre la fédération guinéenne de football et celle turque. Un partenariat qui va s’accentuer sur la formation des formateurs et la promotion des joueurs guinéens, en leur permettant d’intégrer facilement des clubs d’élite turcs.

L’ancien attaquant du Syli national, aujourd’hui titulaire d’un diplôme d’entraîneur de licence B, Ibrahima Yattara a été reçu ce vendredi, 08 novembre 2019, par le secrétaire général de la Fédération guinéenne de football pour parler de tous ces projets.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin