Les footballeurs guinéens évoluant à l’étranger connaissent une traversée du désert en ce moment. Peu utilisés par leurs clubs pour des raisons diverses, ces professionnels n’ont pas de compétition dans les jambes à un moment où le Sily National s’apprête à disputer les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Cameroun 2021. Ce ne qui n’est pas de nature à rassurer quant à la compétitivité de notre onze national à quelques jours de la double confrontation contre le Mali et la Namibie, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les professionnels guinéens sont en manque de jeu dans leurs clubs respectifs à travers le monde. Parmi ceux qui sont titulaires, il n’y a que deux qui se sont illustrés ce weekend en trouvant le chemin des filets. Sory Kaba, pas sélectionné contre le Mali et la Namibie, s’est illustré hier dimanche, 10 novembre 2019, à l’occasion de la 16ème journée du championnat de première Division du Danemark. Le virevoltant attaquant a inscrit un doublé (28ème et 52ème minute) pour le FC Midtjylland face au FC Copenhague pour un score final de 4 à 1. FC Midtjylland conforte sa place de leader.

Pour sa part, Aboubacar Demba Camara, attaquant de l’Hapoel Tel-Aviv, convoqué en sélection, a permis à son club de remporter les trois points de la victoire sur penalty (1 à 0) face au FC Ironi Kiryat Shmona. Il inscrit ainsi son deuxième but de la saison en Israël.

Pour le reste, nos professionnels n’ont pas fait parler la poudre. Quelques uns ont réussi à jouer comme titulaire ce weekend. C’est le cas de François Kamano des Girondins de Bordeaux, malheureusement sorti sur blessure. Le défenseur Sékou Condé de Châteauroux, en France, a été aussi titularisé contre Valenciennes. Il en est de même pour Issiagha Sylla, l’arrière latéral gauche de Toulouse qui a joué toute la partie face à Montpellier, même si son club a lourdement chuté (3 à 0). Kamso Mara (Slovan Liberec, Républik Tchèque), Seydouba Soumah (Partizan de Belgrade, Serbie), Ibrahima Sory Conté (Bulgarie), Julian Jeanvier (Angleterre), Ibrahima Sory Sankhon (Sant Trond, Belgique) ont eu la confiance de leurs entraineurs respectifs.

Par contre, de nombreux joueurs guinéens ont brillé par leur absence des pelouses pour des raisons de blessure ou parce qu’ils ne rentrent pas dans le choix de leurs coachs : le meilleur buteur du Syli en activité, Mohamed Lamine Yattara Elo, sociétaire du club Français d’Auxerre, n’a pas joué pour des raisons de blessure. Naby Kéita (Liverpool, Angleterre) est resté sur le banc, tout comme Mady Camara (Olympiacos, Grèce), Simon Falette (Eintract Frankfurt, Allemagne), Momo Yansané (Biélorussie), Mickael Dyrestam (Grèce), José Martinez Kanté (Pologne), Sadio Diallo (Turquie), Ibrahima Camara (Portugal).

A seulement trois jours du match contre les Aigles du Mali, c’est une équipe du Syli avec peu de titulaires qui effectue un déplacement périlleux à Bamako. Le Syli National fait ainsi sa première sortie officielle sous l’ère Didier Six après la claque de la CAN 2019 subie en Egypte.

Après deux matchs amicaux perdus face aux modestes Comoriens et au Chili, Didier Six fait son baptême du feu sur le banc du Syli en compétition de la CAF. L’équipe doit être en regroupement à partir d’aujourd’hui lundi, 11 novembre à Abidjan, avant de s’envoler pour Bamako le mercredi. Le match est prévu le 14 novembre contre la Mali, intraitable à domicile. Trois jours plus tard, la Guinée sera face à la Namibie à Conakry pour la 2ème journée.

Le Syli parviendra-t-il à se réconcilier avec son public ou le fossé va s’agrandir davantage à l’issue de ces deux matches ? La balle est dans le camp de Didier Six et de ses poulains qui devront sortir le grand jeu dans ce duel entre pachydermes et rapaces.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin