Danka Moussa Magassouba, nouveau président de district de Dankakoro

Ce n’est pas le parfait amour actuellement entre le conseil du district de Dankakoro (récemment installé) et le maire de la commune urbaine de Siguiri. Et, les deux ne cachent pas leur différend et se fond la guerre par médias interposés. La pomme de discorde réside dans la légalité de ce bureau installé par le préfet, le Colonel Moussa Condé. Elhadj Koumba Sékou Magassouba, le maire de la commune urbaine de Siguiri, dit qu’il ne reconnait pas ce bureau parce que l’autorité préfectorale qui l’a installé n’a pas la compétence de le faire. Mais, pour Danka Moussa Magassouba, le président du conseil du district de Dankakoro, le bureau qu’il dirige n’a pas besoin de la reconnaissance de l’autorité communale. Et d’ailleurs, il demande au maire d’aller régler ses problèmes avec sa hiérarchie et de foutre la paix à la population de Dankakoro.

Selon les informations confiées au correspondant local de Guineematin.com, il y a plus d’une année que le district de Dankakoro n’a pas de conseil. Le bureau qu’y était a démissionné depuis longtemps et le maire de la commune urbaine de Siguiri n’a jamais voulu mettre en place un autre bureau pour diriger ce district qui relève pourtant de sa juridiction géopolitique. C’est donc face à ce vide que le préfet de Siguiri a pris la responsabilité d’installer un bureau composé en consensus avec les populations de Dankakoro. Et, il ne fallait pas plus pour réveiller le maire de la commune urbaine, Koumba Sékou Magassouba, de sa torpeur et s’attirer sa foudre de colère.

« Ce bureau qui vient d’être installé par la préfecture est leur bureau. Moi, étant le maire de la commune urbaine dont relève le district, je ne reconnais pas ce bureau. Et, je ne veux pas voir un seul membre de ce bureau à la mairie. Je suis le seul à pouvoir installer un bureau de district relevant de ma juridiction », a-t-il déclaré, remettant en cause la compétence du préfet à installer un district.

Cependant, sa menace contre les membres de ce bureau installé par le préfet n’est pas passée inaperçue. Et, dans une sortie ce samedi, 17 juillet 2021, le président du conseil de district de Dankakoro, Danka Moussa Magassouba, a rendu au maire la monnaie de sa pièce.

« Il y a plus d’une année notre village n’a pas d’autorité, l’ancien bureau a officiellement démissionné. Le maire n’a jamais pris la décision pour mettre en place un bureau s’il voulait réellement le progrès de ce village. Et, quand les sages lui ont écrit, il a classé sans suite. Maintenant, le préfet prend une décision pour mettre en place un bureau il (le maire Elhadj Koumba Sékou Magassouba) conteste ce bureau. Aujourd’hui nous sommes installés par la grâce de Dieu. Et, le village nous soutien. Donc, nous n’avons pas besoin de sa  reconnaissance. S’il a un problème avec ses autorités qu’il le règle avec eux », a prévenu Danka Moussa Magassouba.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin