Reboisement à Koumbia (Gaoual) : l’APEPTG boucle sa campagne 2021 avec 6 240 plants

Lancée le 17 juillet 2021 à Faghan, dans le District de Dara Bowé, sous-préfecture de Koumbia, par le Préfet de Gaoual, Lanfia Kouyaté, la 5ème édition de reboisement et de regarnissage portée par l’Association pour la protection de l’environnement et la promotion du tourisme à Gaoual (APEPTG) a pris fin hier, samedi 31 juillet, a constaté un reporter de Guineematin.com qui est actuellement à Koumbia.

Après le site de Dyoti, qui abrite l’école primaire Pr. Alpha Condé (récemment inaugurée) et celui de Bara, reboisés respectivement les 17 et 22 juillet (avec 1235 plants forestiers et fruitiers), l’APEPTG a décidé de procéder à un regarnissage avec au total 5005 plants forestiers mis à terre sur ses sites de Nyampiya et de Guilédji, grâce au concours de ses membres, des populations et autorités locales. Ce qui fait un total de 6 240 plants forestiers et fruitiers mis à terre par l’APEPTG à l’occasion de la 5ème édition de sa campagne de reboisement pour l’année 2021.

Présents sur le site de « Pelloun Lollé » à Guilédji, dans le District de Madina-guilédji, Mamadou (Thiondo) Diallo, Vice-président dudit district et Mamadou Saliou Sidibé, alias Balla Goubé, le Chef du Secteur Guilédji, ont dit toute leur satisfaction et l’engagement de leurs concitoyens à prendre part à cette campagne.

Mamadou Thiondo Diallo, Vice-Président du District de Madina-guilédji

« Je suis ici sur le site Pelloun Lollé ou Bhoundou Guilédji pour prendre part avec les populations de la localité à la campagne de reboisement et de regarnissage initiée par l’APEPTG. Nous sommes fiers d’abriter un tel site et de prendre part à une telle initiative. Nous sommes conscients des menaces qui pèsent sur notre environnement avec la coupe abusive du bois et les feux de brousse incontrôlés, notamment. Mais, avec la volonté affichée de l’APEPTG, doublée de l’engagement des autorités d’interdire la coupe du bois jusqu’à nouvel ordre, nous sommes persuadés que nous réussirons à protéger notre environnement, fortement dégradé », a dit l’élu local.

Mamadou Saliou Sidibé, Balla Goubé, Chef Secteur de Guilédji

De son côté, Balla Goubé a appelé ses populations à s’engager résolument à la protection de l’environnement. « Au nom de notre Président de District, Boubacar Baldé, j’invite les populations du Secteur de Guilédji à participer résolument à la protection de l’environnement. Ces arbres, plantés aujourd’hui, serviront demain à nos enfants et petits-enfants. C’est pour nous et pour les générations futures. D’ores et déjà, les feux de brousse ou les mauvaises pratiques d’individus mal intentionnés qui pourraient être tentés de venir déterrer les plants, sont formellement interdits. Nous décidons de protéger ces plantes pour sauver notre environnement et nos vies. Puisque ce site abrite une source qui est menacée. C’est ici que des centaines voire des milliers de bœufs viennent boire en saison sèche. Et même des animaux sauvages. Donc, quiconque serait tenté de détruire ces plants, sera lui-même détruit », a prévenu le chef du Secteur de Guilédji.

Déjà sur le site Bara, certains plants mis à terre le 22 juillet, commencent à pousser des bourgeons, même si des individus malintentionnés sont passés déterrer une centaine de plants, et ont été tous remplacés ce 31 juillet. Ce, grâce à la vigilance du responsable local de l’APEPTG, Ibrahima Diallo, qui entend désormais interdire toute activité de fabrication de briques cuites sur et au tour du site.

Vendredi dernier, 30 juillet, les responsables du District de Dara-Bowé, pour marquer leur soutien et leur engagement aux côtés de l’APEPTG, ont décidé de donner un domaine de plusieurs hectares à l’ONG. Ce domaine situé dans la zone dite d’élevage est connu sous le nom de Hounsiré Paralaré, situé dans le Secteur de Diana et à un kilomètre de la route nationale Boké-Gaoual.

Un melina planté en 2020 sur le site de Wendou Kanta

Avant de clôturer cette 5ème édition, les responsables de l’APEPTG ont visité le site de Wendou Kanta dans le District de Kembéra, le jeudi et apprécié le niveau de réussite des plants avant d’échanger avec la notabilité, visiblement déterminée à participer à la protection de l’environnement et de ses écosystèmes.

Depuis Koumbia, Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS