Le journaliste Mamadou Dian Pounthioun Diallo a rendu l’âme lundi dernier, 09 août 2021, des suites d’une longue maladie. Ce confrère qui était très proche du président actuel n’a malheureusement bénéficié d’aucune aide, ni d’aucun soutien quand il en avait besoin. La quasi totalité des décideurs actuels lui ont tourné le dos et ne décrochaient plus ses appels. Mais, après sa mort, les mêmes alignent des mots dithyrambiques pour faire croire qu’ils souffrent de sa disparition.

Même le président Alpha Condé aurait été ému par ce décès, si on croit au texte envoyé aux médias par un de ses ministres. Tibou Kamara jure que le chef de l’État serait tellement touché par le décès de Pounthioun (qui a trainé sa maladie ici pendant des années sans aucun soutien) qu’il aurait même demandé à ses collaborateurs de se rendre auprès de la famille mortuaire pour sans doute verser des larmes de crocodile…

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de ce message :

Conakry le 14 Août 2021 – Monsieur le Président de la République, son Excellence Professeur Alpha Condé, a appris avec regret et consternation le décès des suites d’une longue maladie, le lundi 9 août 2021, de Mamadou Dian Pounthioun Diallo qu’il a connu et pratiqué et qu’il comptait parmi ses proches jusqu’à la fin de ses jours.

Il présente, en cette douloureuse circonstance, ses condoléances les plus émues à tous et exprime sa solidarité à la famille éplorée, à ses proches, amis et parents, ainsi qu’à l’ensemble de la presse nationale.

Son Excellence Professeur Alpha Condé, en déplacement à l’étranger, a instruit à ses collaborateurs de se rendre auprès de la famille du défunt, pour apporter le témoignage de son soutien et de sa profonde compassion.

Le Chef de l’État salue la mémoire d’un journaliste émérite et chevronné qui a été de tous les combats pour la liberté d’expression, celle de la presse en particulier, et a pris ainsi une part active dans le processus de démocratisation de son pays. La nation s’en souviendra, l’histoire le retiendra.

Tibou Kamara, ministre d’Etat, porte-parole du Gouvernement

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin