Expertise France et le Comité national de lutte contre la traite des personnes et pratiques assimilées (CNLTPPA) sont désormais liés par un accord de partenariat. Cet accord a été signé le jeudi, 15 juillet 2021, à Conakry, sous l’égide de Madame la ministre de l’Action Sociale et de l’Enfance. A travers ce document, les deux parties s’engagent à renforcer leur coopération en vue de combattre efficacement la traite des personnes en Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Le projet d’appui à la lutte contre la traite des personnes (ALTP) dans les pays du Golfe de Guinée est financé par l’Union Européenne à travers le fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique et mis en œuvre par Expertise France à hauteur de 18 millions d’euros, pour une durée de 48 mois. 

Ce projet s’articule autour de quatre axes qui sont : la consolidation de la légitimité ; le leadership et le renforcement des capacités opérationnelles des instances interministérielles de lutte contre la traite des personnes ; le renforcement des capacités des acteurs de la chaîne pénale ; le renforcement des services spécialisés et des services de droit commun accessibles aux victimes et la dynamisation de la coopération transfrontalière.

La signature de cet accord de partenariat s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la lutte contre la traite des personnes dans les pays du Golfe de Guinée. Elle a été présidée par la Ministre et de l’Action sociale et de l’enfance Madame Aïssata Daffé, les défis du Comité National de lutte contre la traite des personnes et pratiques assimilées en Guinée sont énormes. Pour y faire face, la représentante du gouvernement guinéen à cette cérémonie, a préconisé l’implication de toutes les parties prenantes afin d’éradiquer ce fléau.

Hervé Conan, Directeur Général adjoint en charge des opérations d’Expertise France

Selon Hervé Conan, Directeur Général adjoint en charge des opérations d’Expertise France, cette cérémonie « va au-delà des aspects purement formels. Aujourd’hui, cet acte traduit une volonté commune et engagée, celle d’unir les efforts de tous pour contrer ce phénomène qui a des enjeux humains, sociaux, économiques, sécuritaires, et qui expriment la recherche de justice qui anime chacun de nous ».

« La signature d’aujourd’hui est pour nous une étape importante de la dynamique de collaboration fructueuse établie entre nous (Expertise France et le ministère guinéen de l’Action sociale et de l’Enfance), permettant d’initier un nouveau processus de continuité très ambitieux et qui rappelle à chaque partenaire sa responsabilité de s’engager davantage dans l’éradication de ce fléau qui sévit dans la région. Cette occasion confirme aussi le ferme engagement de notre agence à soutenir les efforts des autorités nationales dans le combat universel pour le respect des droits humains et pour garantir la justice et la sécurité aux populations », ajoute Hervé Conan.

C’est la ministre de l’Action sociale et de l’Enfance qui a présidé la cérémonie de signature de cet accord de collaboration. Hadja Aïssata Daffé a mis l’occasion à profit pour remercier Expertise France pour son engagement aux côtés de la Guinée.

Hadja Aissata Daffé, ministre de l’action Sociale et de l’Enfance

« Nous remercions et félicitons d’abord Expertise France pour avoir intégré la Guinée dans ce projet qui est financé par l’Union Européenne. La traite des personnes en Guinée se présente sous plusieurs formes. Nous avons l’exploitation des enfants, il y des femmes qui sont aussi maltraitées. Notre pays sert parfois de transit à certaines personnes qui envoient des enfants en passant par là.

Récemment, on a retrouvé une femme avec 6 enfants venus de la Sierra Leone. Mais on a pu les récupérer et les retourner en Sierra Leone. Et nous avons aussi des enfants qui nous reviennent de la migration qui ont été ramassés dans certains pays de la sous-région, que notre département récupère en collaboration avec l’OIM pour faire le retracement familial et les retourner jusqu’à dans leurs familles. Donc, voilà entre autres les problèmes que nous avons. Et si aujourd’hui Expertise France vient travailler avec notre département de l’Action sociale et de l’enfance, nous ne pouvons que la féliciter et la remercier », a dit la ministre.

 Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : +224622919225 / +224666919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin