Elhadj Mamadou Ciré Sow, ancien président de la communauté rurale de développement de Tountouroun
Elhadj Mamadou Ciré Sow, ancien président de la communauté rurale de développement de Tountouroun

Les populations du district de Hooré Dimma, relevant de la commune rurale de Tountouroun, dans la préfecture de Labé, ont profité de la cérémonie de lancement de la campagne de reboisement de la tête de source du fleuve Gambie pour exposer les difficultés de la communauté locale au gouvernement guinéen, à travers le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRSC), Abdoulaye Yéro Baldé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers le reportage vidéo ci-dessous.

Ces doléances ont été posées en langue nationale poular par l’ancien président de la communauté rurale de développement de Tountouroun, Elhadj Mamadou Ciré Sow.

Au cours de son intervention il s’est exercé à démontrer que le district de Hooré Dimma n’a jamais bénéficié d’un appui de l’Etat. A l’en croire, les arbres forestiers y ont été planté avec les moyens et la main d’œuvre communautaires. La petite école de 3 salles de classe construite par une contribution communautaire. Seulement deux ouvrages de franchissement entre le chef-lieu de la sous-préfecture et le district ont été réalisés avec l’appui des anciens commis de l’Etat alors en postes à Labé.

Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de l'Enseignement supérieur
Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de l’Enseignement supérieur

C’est pourquoi, il a demandé au ministre Abdoulaye Yéro Baldé de faire en sorte que sa visite officielle dans le district soit un porte bonheur pour la localité par la réalisation d’un poste de santé, le reprofilage de la piste rurale qui mène au chef-lieu de la sous-préfecture et la normalisation du cycle primaire par l’augmentation des salles de classe. Ainsi, son nom sera inscrit en lettre d’or sur les annales de l’histoire du village de Hooré Dimma.

Les propos du porte-parole de la communauté de Hooré Dimma sont résumés ici par le maire de la commune rurale, Mamadou Saliou Sow.
Sur la question, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRSC), Abdoulaye Yéro Baldé a promis de transmettre les doléances formulées par la communauté de Hooré Dimma à ses collègues en charge des départements concernés et de soumettre aussi ces besoins prioritaires exprimés à l’appréciation de certains partenaires au développement.

Avant de lever la séance, les notables de Tountouroun ont formulé des prières pour que le Tout Puissant Allah donne au ministre Abdoulaye Yéro Diallo la force d’aider les populations locales.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin