Les équipes qualifiées à la CAN 2019 connaissent désormais leurs adversaires lors des phases finales de cette compétition continentale. La Guinée va affronter le Nigeria, le Burundi et Madagascar. Les quatre équipes se sont retrouvées dans la poule B à l’issue du tirage au sort effectué dans la soirée d’hier, vendredi 12 avril 2019. Ce tirage est-il favorable pour le Syli national ? Un reporter de Guineematin.com a posé la question à certains habitants de Conakry. Nous vous livrons ci-dessous ce qu’ils en disent.

Décryptage !

Ousmane Barry, gérant d’un bar café : je pense qu’avec cette poule, la Guinée pourra franchir le cap du premier tour. Mais, l’objectif de la Guinée n’est pas seulement de dépasser le premier tour. L’objectif du Syli doit être de jouer la finale ou au moins les demi-finales. On a toujours joué les quarts de finale mais on n’est jamais parvenu à dépasser ce stade. Cette fois, on a des joueurs qui évoluent dans des bons clubs européens. C’est pourquoi je pense que ce groupe est vraiment jouable et que la Guinée à de fortes chances d’aller plus loin.

Kalil Kaba, chauffeur : j’espère bien que la Guinée va sortir de ce groupe sans problème. C’est vrai que le Nigeria est favori sur papier, mais la Guinée aussi peut dominer le Burundi et Madagascar pour être au moins deuxième et se qualifier pour le tour suivant.

Abdoul Kader Kourouma, professeur d’Histoire : j’ai suivi le tirage avec intérêt, je me dis que chaque équipe a une opportunité à saisir. Si nous regardons notre poule, on peut se dire qu’on pourra bien faire quelque chose. Je crois que dans notre poule, le Nigeria est naturellement favori. Mais à côté, si nous écartons le Nigeria, je crois que la Guinée est mieux placée pour prendre la deuxième place. Mais puisque c’est une compétition de football, tout est possible.

Moi je me dis que si on regarde un peu les potentialités du Nigeria et de la Guinée, on peut dire qu’avec l’apport des binationaux, nous avons une chance à saisir et qu’on peut même sortir premier de cette poule. Le syli national, ce qui me soulage maintenant, on a à faire à une nouvelle génération de joueurs qui, non seulement sont instruits mais aussi les joueurs, pour la plupart, ont suivi la formation dans des centres de formation en Europe. Donc je me dis que les mentalités ont évolué, il y a l’esprit d’émancipation. Il n’y a plus ce problème de ce qu’on appelle le clan qui existait auparavant dans le groupe qui peut jouer sur la performance de l’équipe.

Saïfoulaye Barry, diplômé sans emploi : au regard de cette poule, je me dis que la Guinée va s’en sortir et qu’elle passera pour le second tour. La Guinée a les atouts qui lui permettent de se qualifier et même de remporter la CAN. Cette fois-ci je porte une grande confiance à l’équipe nationale de Guinée. On n’avait jamais eu une équipe avec autant de joueurs qui évoluent dans des grands clubs en Europe. Donc, je pense qu’on peut même battre le Nigeria et se classer premier de ce groupe.

Propos recueillis par Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin