Mariama Diallo, 19 ans, a mis fin à ses jours ce lundi, 15 avril 2019. L’acte s’est passé au quartier Matoto centre, dans la commune de Matoto. Nouvellement mariée, la jeune femme s’est enfermée dans sa chambre conjugale pour se pendre, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Boubacar Diallo, chauffeur, est le mari de la jeune femme. Selon lui, il a laissé son épouse dans un état normal avant de sortir le matin pour aller au travail. Il indique que c’est sa première femme qui l’a appelé au téléphone pour l’alerter de l’absence constatée de Mariama Diallo à la maison. « Ce matin, j’ai laissé ma femme à la maison le matin pour aller au travail. Quand je partais, je lui ai donné au-revoir, elle a dit d’accord.

Un peu plus tard, un de mes enfants est venu à la maison mais il a trouvé la porte fermée. Il est retourné dire que sa marâtre n’est pas là-bas. C’est ainsi que ma femme m’a appelé pour me demander si je suis sorti avec elle, je lui ai dit que je l’ai laissée à la maison pour aller au travail. Elle m’a dit qu’elle n’est pas alors à la maison.

Immédiatement, j’ai pris mon téléphone pour l’appeler plus de cinq fois, elle n’a pas pris son téléphone. C’est ainsi que j’ai décidé de voir. Quand je suis arrivé, j’ai trouvé que la porte est fermée. Je suis parti à la fenêtre, j’ai trouvé que là-bas aussi c’est fermé. J’ai appelé un enfant qui a fait rentrer son doigt pour pousser le crochet. Après, j’ai forcé pour ouvrir la fenêtre, et j’ai tout de suite vu qu’elle est pendu dans la chambre », a expliqué l’époux de la défunte.

Boubacar Diallo se dit étonné de l’acte de sa femme et se demande bien qu’est-ce qui l’a poussé à mettre fin à sa vie. Mais, d’autres sources indiquent que Mariama Diallo, originaire de Souguetta, dans la préfecture de Mamou, a été forcée à épouser Boubacar Diallo. C’est la raison qui l’aurait poussé à mettre fin à sa vie, quelques jours seulement après son mariage.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin