La pose de la première pierre pour la rénovation de l’hôpital régional de Faranah et la construction de nouveaux bâtiments a eu lieu hier, dimanche 21 avril 2019. La cérémonie, présidée par le gouverneur Sadou Kéita, a connu la présence des cadres du gouvernorat, de la préfecture, de la commune, du système sanitaire et les sages de Faranah, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Dans son discours, le gouverneur de Faranah, Sadou Kéita, a dit sa satisfaction avant d’inviter l’entreprise en charge des travaux à travailler dans les règles de l’art. « Dans 18 mois, on trouvera un autre hôpital à Faranah. Mes sentiments sont des sentiments de profonde satisfaction. Je voudrais très sincèrement remercier le président de la République et l’ensemble du gouvernement. Etant donné que l’entreprise a déjà l’avance du démarrage, je demanderai à ce que les travaux ne s’arrêtent pas. Je serai le premier contrôleur. J’ai demandé aux citoyens, aux notables et au personnel de l’hôpital, que chacun ait un œil critique sur l’exécution de ces travaux. Mais, que personne ne vienne demander un demi-sac de ciment ou un morceau de fer à l’entreprise, parce que dès que vous soustrayez un demi-sac de ciment, un morceau ou une barre de fer, vous contribuez à diminuer la qualité de l’infrastructure. Et mieux, l’entrepreneur lui-même sera trop pernicieux et voudra faire ce qu’il voudra parce qu’il comprendra qu’il est sans contrôle. Je crois savoir que tout le monde va partager ces démarches et que chacun va regarder comment ça se passe pour qu’on ait une infrastructure digne de Faranah », a laissé entendre le gouverneur.

Dr Diallo Mamadou

Pour sa part, Dr Diallo Mamadou, directeur général de l’hôpital régional de Faranah, a salué cette initiative du gouvernement. « C’est un sentiment de joie. Tout le personnel de l’hôpital Faranah, on est joyeux, tout heureux. Vous savez, avec la pression démographique, la population ne fait que s’accroître, les problèmes de santé sont là. Et, si le gouvernement décide de rapprocher les services de soins à la communauté, c’est une très bonne chose. C’est très soulageant pour nous, parce qu’on va ouvrir des nouveaux services, il y aura de nouveaux équipements. Le personnel sera davantage qualifié, la population trouvera la solution à la plupart de ses problème chez nous à l’hôpital de Faranah ici », a dit Dr Diallo.

Interrogé par notre reporter, l’ingénieur en charge du chantier, Nèné Mady Kaba est revenu en détails sur les particularités de l’hôpital régional de Faranah qui sera construit. « Nous devons faire la construction de 6 nouveaux bâtiments, dont 3 bâtiments à niveau R+1. Pour l’extension, 7 bâtiments dont 4 bâtiments à niveau R +1 et rénovation de 5 bâtiments. L’ensemble des ouvrages : contrôle accès, service urgences, bloc administratif, maternité, logement directeur et hôtes, toilettes, restaurant, pédiatrie malnutrition et jour, pédiatrie cas infectieux et général, morgue, château d’eau, bloc opératoire », a expliqué l’ingénieur Kaba.

À noter que le coût de réalisation de cette construction et rénovation de l’hôpital régional Faranah s’élève à vingt huit (28) milliards de francs guinéens, pour une durée de 18 mois. Les travaux sont financés par l’Etat guinéen.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin