Examens nationaux : voici les dernières consignes de la DPE de Boffa

Mme Camara Hassanatou Diallo, Directrice préfectorale de l'éducation de Boffa
Mme Camara Hassanatou Diallo, Directrice préfectorale de l’éducation de Boffa

A deux jours du démarrage des examens nationaux, session 2019, la direction préfectorale de l’éducation de Boffa s’active sur les derniers réglages pour permettre un bon déroulement de ces évaluations dans la préfecture. C’est dans ce cadre que la DPE a convié les superviseurs du premier examen à une rencontre de sensibilisation ce mardi, 02 juillet 2019. L’objectif était de leur rappeler les consignes à suivre pendant cette échéance, a constaté le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Cette rencontre a réuni autour de la directrice préfectorale de l’éducation, madame Camara Hassanatou Diallo, les cadres de la DPE et les 22 superviseurs qui doivent suivre le déroulement de l’examen d’entrée en 7ème année dans les communes rurales de Boffa. Une occasion pour la directrice de leur rappeler les principes et règlements des examens nationaux. « Il est de mon devoir de leur rappeler les interdits, c’est-à-dire nous avons procédé à la lecture des pratiques déviantes, ensuite le code de bonne conduite.

C’est pour les armer, les outiller afin de mener à bien ces examens une fois sur le terrain. Parce qu’ils doivent aller dans des zones diverses et ils auront à rencontrer des personnes différentes. Chaque personne a son comportement, mais avec les principes qui régissent les examens nationaux, tout le monde doit être dans la même barque pour mener à bien ces examens. Parce que nous voulons avoir les examens débarrassés de toute fraude, clairs et transparents », a-t-elle dit.

Parmi les pratiques déviantes énumérées par la DPE, figure l’interdiction des internats nocturnes. « J’ai dit et j’ai répété encore, il n’y a pas d’internats nocturnes et à tous les niveaux. La fois passée, j’étais à Tougnifily, et je n’ai pas encore manqué de le réitérer : pas d’internats pour les candidats. Parce que celui qui a bien suivi son candidat pendant l’année scolaire, n’a pas besoin de faire l’internat », a indiqué la directrice, Hassanatou Diallo.

A noter qu’ils sont au total 6554 candidats inscrits aux examens nationaux de cette année dans la préfecture de Boffa.

De Boffa, Salifou Nalo Sylla pour Guineematin.com

Tel. 664837868

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS