Maître Salifou Béavogui, avocat du syndicaliste Fodé Camara

Maître Salifou Béavogui, avocat à la Cour, vient de contacter la rédaction régionale de Guineematin.com pour s’insurger contre ce qu’il qualifie d’arrestation arbitraire du syndicaliste Fodé Camara, enseignant chercheur à l’Université Hafia de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Dans sa communication téléphonique, l’avocat Maître Salifou Béavogui a expliqué à Guineematin.com qu’il s’agit en réalité d’une affaire civile.

« Je m’insurge contre cette arrestation arbitraire du syndicaliste Fodé Camara, parce que c’est une affaire purement civile. C’est une restitution de Bus, alors qu’il a été donné avait été donné au SLECG. J’exige donc la libération immédiate de mon client » a-t-il indiqué.

Pour atteindre son objectif, Maître Salifou Béavogui compte saisir le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry, Mamady Diawara pour solliciter son intervention afin de mettre fin à ce qu’il qualifie d’arbitraire.

Du côté du Rectorat de l’Université Hafia de Labé, le secrétaire général, Dr Moussa Diakité qui a rédigé la plainte contre Fodé Camara relève une mauvaise interprétation de la note de service N°2017/099/UL/RECT/2017 du 21 décembre 2017 portant mise à disposition d’un bus.

Cette note de service signée du Recteur de l’Université, Dr Mamadou Dian Gongoré Diallo stipule en son article 1er que « Le Grand Bus octroyé à l’Université de Labé par le CNDD en 2019 est mis à la disposition du Syndicat pour toute fins utiles.»

Son article 2 ajoute que « il est demandé au Secrétaire Général, à l’Agent Comptable, au DAF et au Contrôleur Financier de prendre toutes les dispositions pour l’application correcte de la présente note de service.»

A en croire les propos du Secrétaire Général de l’Université de Hafia, Dr Moussa Diakité, c’est lorsque le SLECG s’est disloqué à l’Enseignement Supérieur que les autorités universitaires concernées ont décidé de reprendre le bus pour une autre utilité.

« On avait mis le bus à la disposition du Syndicat qui l’exploitait dans le cadre du transport des étudiants entre Hafia et la ville. Mais, depuis que le SLECG s’est disloqué, les responsables syndicaux sont divisés en deux groupes antagonistes. Nous avons alors décidé de reprendre le bus qui ne va plus être attribué à un syndicat » explique Dr Moussa Diakité.

C’est cet esprit qui aurait motivé alors la note de service N°2018/276/UL/RECTEUR/2018 du 02 juillet 2018 portant retrait d’un bus, avec la signature du Recteur, Dr Mamadou Dian Gongoré Diallo.

Dans ce second acte, on peut lire à l’article 1er que « Le Grand Bus octroyé à l’Université de Labé par le CNDD mis à la disposition du Syndicat par la note de service N°2017/099/UL/RECT/2017 lui est retiré jusqu’à nouvel ordre.» Plus loin, dans l’article 3, on retrouve « la présente note de service qui abroge toutes dispositions antérieures contraires et qui prend effet à compter de sa date de signature sera enregistrée et publiée partout où besoin sera.»

Mais, les responsables syndicaux du SLECG de l’Université de Labé n’ont pas voulu se laisser faire. Ce qui a abouti à cette plainte suivie de l’interpellation du camarade Fodé Camara qui était encore à la Brigade de Recherche de la Gendarmerie de Labé, au moment où nous mettions cette dépêche en ligne.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin