Nouvelle Constitution : comment Kory Kondiano a évité l’humiliation ?

La cérémonie de clôture de la session des lois 2019 de l’Assemblée nationale s’est tenue dans un climat de tension ce vendredi, 06 juillet 2019. Et pour cause, le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano avait prévu de déclarer de son soutien au projet de nouvelle constitution. Mais, il a fini par se rétracter, évitant ainsi une grosse humiliation qui l’attendait, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était à l’hémicycle.

Cette session des lois aurait pu se terminer dans une grosse pagaille, dont l’auteur serait le président de l’Assemblée nationale, en personne. Claude Kory Kondiano avait, dit-on, prévu de profiter de son discours de clôture pour exprimer le soutien de son institution au projet de nouvelle constitution qui fait débat actuellement, et dont l’objectif serait d’octroyer un troisième mandat au président Alpha Condé. Une idée qui aurait pu lui coûter une humiliation devant les nombreux diplomates présents.

Car, les députés, membres des groupes parlementaires : Libéral-Démocrate et Alliance Républicaine, issus respectivement de l’UFDG et de l’UFR, et qui sont foncièrement opposés à l’idée d’un changement de constitution, s’étaient bien préparés à riposter. Les élus de l’opposition avaient prévu de protester bruyamment à cette déclaration et de créer le désordre à l’hémicycle, avec notamment des slogans comme : « Ne touche pas à ma Constitution ».

Cette situation a poussé le chef du Parlement guinéen à retirer ce passage de son discours. Conséquence, son discours écrit n’a pas été distribué aux députés et aux diplomates, comme c’est le cas d’habitude. Selon un député de l’opposition, l’annonce de son soutien à la tenue d’un référendum constitutionnel représentait un gros risque pour le président de l’Assemblée nationale.

Mais, une source proche de Claude Kory Kondiano relativise ce revirement et évoque des mesures de prudence. Pour ce contact de Guineematin.com, il n’était pas bien indiqué de se prononcer sur quelque chose dont on ignore le contenu.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS